Anciennes civilisations et évènements cosmiques

Introduction :
A quand la prochaine destruction massive de la civilisation ? Je parle bien sûr de notre civilisation du 21eme siècle !
Les pouvoirs publics, les astronomes, les groupes gouvernementaux, la NASA ne nous in forment pas des risques majeurs de cataclysmes ou d’évènements cosmiques possibles qui pourraient et vont surement s’abattre sur notre planète et notre civilisation.
La seule question est quand et comment !
Alors vous me direz, effectivement il est inutile d’impressionner et d’alarmer le brave citoyen. Laissons le travailler dur pour gagner de l’argent qui passera dans les impôts et la consommation de masse. Cet argent est nécessaire pour alimenter les budgets militaires et les projets mégalos des gouvernements terrestres. Nous dépensons cet argent en armement militaire pour détruire l’ennemi désigne, pour faire taire ceux qui ne pensent pas comme l’Elite dominante .Pourquoi le dépenser à la protection d’une humanité vouée à disparaitre victime de son ignorance entretenue ?
Cette ignorance remonte à la falsification de l’histoire de l ‘humanité depuis deux siècles. En effet les historiens ne prennent pas en compte la destruction déjà survenue de la civilisation il y a 12000 ans. Ils ne prennent en compte que l’apparition de la civilisation il y a 6000, ans.
Dans le figaro du 17 mars 2016 Eric Zemmour adule par les uns honni, par les autres déclare :
On nous cache tout, on ne nous dit rien.
Au-delà de la bataille contre les medias qui nous manipulent, il souhaite que l’école devienne un lieu où on apprenne vraiment à débattre  et pas à mesurer le degré d’imprégnation des individus par la propagande officielle. Comme disait Jules Ferry celui qui est maitre du livre est maitre de l’éducation.
En effet c'est par les livres officiels que nous avons appris qui nous sommes et d’où nous venons. Mais cette histoire est-elle vraie ?  N’y va-t-il pas de nouvelles données ,de nouvelles découvertes qui a la lumière de la discussion et de la confrontation avec les théories officielles peuvent ouvrir le champ à une nouvelle écriture du passe et de l’origine de l‘humanité ?

C’est à quoi je me suis intéressé et je vous invite à prendre connaissance de faits et de découvertes scientifiquement indiscutables qui projettent une nouvelle lumière sur notre passé. Pour cela je vais m’aider des révélations de Graham Hancock que vous connaissez déjà si vous avez parcouru les pages de mon site.


L’entretien de Graham Hancock avec la web-chaine Global explorers.

https://www.youtube.com/watch?v=6BIbjwb9GRw


Résume de l’entretien après traduction de l’anglais par Jocast
Ajoutée le 6 mars 2016
Avec la vente de plusieurs plusieurs millions de best-seller "Fingerprints of the Gods" Graham Hancock reste une figure profondément controversée, avec sa vaste enquête sur les mystères de notre passé et la preuve de la civilisation perdue de la Terre. Vingt ans après, Hancock revient avec la suite de son ouvrage rempli des toutes nouvelles preuves scientifique et archéologique, qu'il a récemment mis en lumière ... Près de la fin de la dernière période glaciaire il y a 12.800 ans, une comète géante qui avait pénétré dans le système solaire à partir de l'espace lointain des centaines d'années plus tôt, a éclaté en fragments multiples. Certains d'entre eux ont frappé la Terre provoquant un cataclysme global sur une échelle jamais vue depuis l'extinction des dinosaures. Au moins huit des fragments ont frappé la calotte glaciaire de l'Amérique du nord, tandis que d'autres fragments ont frappé la calotte glaciaire d'Europe du Nord. Les impacts, à partir de fragments de comète d'un mile de large approchant à plus de 60.000 miles à l'heure, ont généré d'énormes quantités de chaleur qui a instantanément liquéfié des millions de kilomètres carrés de glace, déstabilisant la croûte terrestre et de provoquant le Déluge global dont le souvenir est ancre dans les mythes tout autour du monde. Une deuxième série d'impacts, tout aussi dévastateurs, causant des inondations plus cataclysmique, est survenu il y a 11.600 ans, la date exacte que Platon donne pour la destruction et la submersion de l'Atlantide. L'évidence révélée dans ce livre montre au-delà de tout doute raisonnable que une civilisation avancée qui a prospéré pendant la période glaciaire a été détruite dans les cataclysmes mondiaux il y a entre 12.800 et 11.600 ans. Mais il y eut des survivants - connus pour les cultures ultérieures par des noms tels que «Sages», «Magiciens», «les Shining Ones», et «les Mystérieux enseignants du ciel». Ils ont parcouru le monde dans leurs grands navires faisant tout en leur pouvoir pour garder l'étincelle de la civilisation allumée. Ils se sont installés à des endroits clés - Gobekli Tepe en Turquie, Baalbek au Liban, Giza en Egypte, ancienne Sumer, au Mexique, au Pérou et dans le Pacifique, où une énorme pyramide a été récemment découverte en Indonésie.

Développement de la théorie des catastrophes et leur impact sur l’humanité

 

1° L’expose – Entretien avec Graham Hancock
Graham Hancock est arme avec ces deux livres :
Finger prints of the gods ecrit en 1995
et
Magicians of the gods sortie en 2016
Pour s’opposer brillamment aux dogmes scientifiques sur l’origine de l ‘humanité.
Il apporte des preuves indiscutables de l’évidence d’une civilisation perdue, oubliée à une époque où les idées conventionnelles, sur l’histoire de l’homme commencent à se fissurer et s’écrouler sous les coups de butoir des découvertes réalisées par les archéologues dits non officiels.

Il faut explorer les paradigmes (Représentation, vision du monde, modelé, courant de pensée. Exemple : Le paradigme technologique, le paradigme scientifique.)
Pour amener à un changement concernant les anciens et mystérieux sites éparpilles sur l’ensemble de la planète.
C’est une grande et nouvelle époque qui s’ouvre à ceux qui cherchent une histoire alternative à l’histoire officielle sur l’origine de l’homme et de notre civilisation.
Beaucoup de choses ont changé.
Le premier livre publie par Graham Hancock il y a 20 ans Finger prints of the gods en 1995
Le message contenu était qu’un cataclysme global entre 13000 et 12000 ans avant nous a détruit une civilisation très avancée et l’a effacée de la face de la terre. Le souvenir de cette civilisation n’existe que dans les mythes et les anciennes traditions parvenues jusqu’à nous.
A cette époque la communauté scientifique archéologique a versé dans le mépris concernant le contenu de ce livre et l’a attaqué de toutes parts, certaines attaques étant dirigées contre l’auteur en tant qu’individu plutôt que contre les idées défendues dans le livre. Tout ce qui était possible fut fait pour discréditer l’idée d’une civilisation disparue. Depuis 20 années se sont écoulées et l’évidence a pointé très fort vers sa direction. Nous avons maintenant des preuves scientifiques absolues et évidentes provenant des recherches de scientifiques majeurs et publiées dans les plus importantes revues scientifiques et contrôlées par leurs pairs. Par exemple les publications américaines:
The proceeding of the national Academy of sciences.
Cette information reste néanmoins limitée à de rares journaux scientifiques mais elle présente une irrésistible évidence pour la réalité d’un cataclysme global survenue exactement dans la fenêtre de temps proposée en 1995, c’est à dire dans un temps passe entre 13000 et 12000 ans avant nous. Ce cataclysme fut le résultat de l’impact sur notre planète de plusieurs morceaux d’une comète géante qui a explosé en morceaux. Plusieurs de ces morceaux ont heurte la terre il y a12000 ans et ont provoqué un cataclysme global d’inondations et de feus gigantesques parcourant la terre et provoquant en même temps une montée rapide du niveau de eaux des mers. Mais ce n’est pas tout 1200 ans plus tard le phénomène s’est reproduit, il y a eu un deuxième impact cette fois ci dans l’océan pacifique avec encore plus d’évènements dramatiques, plus d’inondations massives et plus de désastres planétaires Il s’est donc écoule 1200 ans entre la première catastrophe il y a 12800 ans et le second évènement il y a 11600 ans. Cette période de 1200 ans a été une période d’enfer absolu avec une descente des températures et des extinctions de masse.
C’est à ce moment-là que la civilisation présente sur terre a totalement disparu.


2° Explorons ce que dit la science des impacts cosmiques:


2-1 Un impact cosmique c’est quoi?


https://fr.wikipedia.org/wiki/Impact_cosmique

 

 

 By D. Roddy, U.S. Geological Survey (http://www.solarviews.com/cap/earth/meteor.htm) [Public domain], via Wikimedia Commons

Un impact cosmique est la collision entre deux ou plusieurs objets célestes. En général, on parle d'impact cosmique lorsqu'un petit corps du système solaire, tel un astéroïde ou une comète, entre en collision avec une planète, telle que la Terre. La fréquence des impacts cosmiques dans le système solaire a grandement varié en fonction de l'époque : très fréquents au moment de la formation du système solaire il y a 4,6 milliards d'années, ils se sont progressivement raréfiés au fur et à mesure que le nombre de corps célestes en circulation diminuait. Selon une théorie généralement admise, les impacts cosmiques se sont à nouveau multipliés il y a environ 4 milliards d'années au cours de l'épisode baptisé grand bombardement tardif à la suite d'une modification de l'orbite des planètes externes dont la planète Jupiter. Cette dernière a contribué par la suite à faire chuter la fréquence des impacts en capturant grâce à son champ gravitationnel particulièrement important un grand nombre des petits corps célestes qui subsistaient.
Les impacts cosmiques ont sans doute joué un rôle à la fois important et positif dans la genèse de la Terre et indirectement dans l'émergence de l'espèce humaine. Parmi les théories admises par la communauté scientifique, la collision de la Terre et de l'objet céleste qui a donné naissance à la Lune serait à l'origine d'un changement de la composition de la croûte terrestre qui aurait elle-même permis l'apparition de la tectonique des plaques. On attribue également la formation des océans à l'impact de comètes. Enfin certaines extinctions massives d'espèces, dont celle des dinosaures qui a permis l'émergence des mammifères en tant qu'espèces dominante, ont été attribuées à un impact cosmique.
Les cratères d'impact créés par les impacts cosmiques notamment à la surface de la Terre ou de la Lune n'ont été reconnus que tardivement, au début des années 1960, car on leur supposait auparavant une origine volcanique. Sur Terre la fréquence des impacts d'objets célestes de petite taille est importante mais les collisions avec des astéroïdes susceptibles de bouleverser la surface de la planète sont rares : environ un objet d'un diamètre de 50 mètres tous les 1000 ans, un astéroïde de 500 mètres tous les demi-millions d'années. Les trajectoires des astéroïdes géo croiseurs, c'est-à-dire susceptibles de percuter la Terre du fait de leur orbite, sont en cours d'inventaire.


2-2 Comment nous représenter les conséquences d’un impact cosmique?


https://www.youtube.com/watch?v=VNtsVP42bOE


Deep Impact (8/10) Movie CLIP - The Comet Hits Earth (1998) HD

Revoyons ce qu’est un grand impact cosmique sur terre avec les images extraites du film


DESCRIPTION DU FILM:
Mimi Leder (Le Pacificateur) dirigé cette science-fiction, drame catastrophe sur l'extinction possible de la vie humaine après qu’une comète est découverte se dirigeant vers la Terre et provoquant une collision un an après. L’Ambitieux journaliste MSNBC Jenny Lerner (Tea Leoni) trébuche sur l'histoire, ce qui incite une conférence de presse à la Maison Blanche. Aux États-Unis le Président Beck (Morgan Freeman) annonce la solution du gouvernement: une équipe d'astronautes se rendra à la comète et la détruira. Le chef d'équipe à bord du vaisseau spatial Messie est Spurgeon Tanner (Robert Duvall), qui était autrefois le dernier homme à marcher sur la lune. Toutefois, la mission échoue, élimination seulement d'un morceau de la comète, maintenant en raison de l’impact sur la la terre dans l'Atlantique un raz de marées forme avec l’inondation de 350 pieds à 650 miles à l'intérieur, détruisant New York et d'autres villes. La plus grande partie de la comète, frappe au Canada, et va déclencher une E.L.E. (Extinction Level Event), pas très diffèrent d'un «hiver nucléaire» ou les nuages de poussière bloquent le soleil et provoquent la fin de la vie. Le Président Beck révèle Plan B: une retraite souterraine dans une caverne construite pour contenir un million d'Américains, avec la plupart d'entre ‘eux sélectionnés par le biais d'une loterie nationale. Compte tenu que l’astronome amateur Leo Biederman (Elijah Wood) a découvert la comète, sa famille obtient un laissez-passer pour entrer dans la grotte, mais sa petite amie Sarah (Leelee Sobieski) et ses parents seront laissés derrière. Pendant ce temps, toujours dans l'espace, Spurgeon Tanner conçoit un plan pour une opération kamikaze de style qui pourrait sauver la Terre. Effets visuels spéciaux Scott Farrar et Industrial Light & Magic
Cela est une hypothèse qu’accréditent les récentes collisions de comètes ou astéroïdes sur les planètes du système solaire.


2-3 Impacts cosmiques récents ou dans le passe


2-3-1 Le 15 février 2013


http://www.cieletespace.fr/node/10119


Russie : le plus gros impact de météorite depuis 1908
Les nombreuses observations réalisées ont permis aux scientifiques de la Nasa de reconstituer les circonstances exactes de la chute de météorite survenue le 15 février 2013.


2-3-2 Le 17 Février 2016


http://www.cieletespace.fr/node/21055


https://www.youtube.com/watch?v=kaCTiezHAW4


Météorite dans le sud de la France
Un bolide céleste tombe dans le Sud-Est de la France
Le même jour:
Grande Météorite sur le Nord de l’Italie - Large fireball crashes into the atmosphere.

2-3-3 Le 6 février 2016


http://www.sciencesetavenir.fr/espace/astrophysique/20160208.OBS4190/chute-de-meteorite-pour-la-premiere-fois-elle-fait-un-mort.html


Météorite tueuse" : les doutes de la Nasa
Le 6 février 2016, une déflagration attribuée à la chute d'une météorite a fait un mort et plusieurs blessés en Inde. Mais la Nasa douterait de cette version.


2-3-4 Comète Shoemaker-Levy


http://www.astrosurf.com/luxorion/sysol-jupiter-sl9.htm


La collision comète Shoemaker-Levy 9, avec jupiter

http://www.dailymotion.com/video/x19bs0i_jupiter-et-la-collision-avec-la-comete-shoemaker-levy-9_tech


Video:Jupiter et la collision avec la comète Shoemaker Levy


2-3-5 L’impact sur le Toungouska en Sibérie
http://www.astrosurf.com/luxorion/impacts-tunguska.htm

Voir l’article très fourni sur le site en cliquant le lien ci-dessus

2-3-6 La disparition des dinosaures


https://www.youtube.com/watch?v=EiXpp-i442s


Mise en ligne le 16 avr. 2007 A 7h17 le matin du 30 Juin 1908, une mystérieuse explosion a eu lieu dans le ciel de la Sibérie. Elle a été causée par l'impact et la rupture d'une grosse météorite, à une altitude environ six kilomètres dans l'atmosphère. Images réalistes de l'événement ne sont pas disponibles. Cependant, les scientifiques russes ont recueilli des témoignages de l'événement. Je crois que nous savons maintenant assez sur la réalité de grands impacts à «décoder» à partir des descriptions subjectives des témoins et de créer des vues réalistes de ces impact historiques d'astéroïdes comme on le voit à des distances de temps différentes.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Crat%C3%A8re_de_Chicxulub


Cratère de Chicxulub
Le cratère de Chicxulub (API : /tʃitʃulub/) est un cratère d'impact situé à Chicxulub dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Il a été provoqué par la collision d'une météorite de près de 10 kilomètres de diamètre qui s’est abattue sur la Terre il y a 66 038 000 ans selon les dernières analyses radiométriques de haute précision1, c'est-à-dire à la fin du Crétacé. Certains scientifiques considèrent que sa chute marque la fin de l'ère secondaire ainsi qu'une des extinctions massives qui ont frappé la Terre, la crise Crétacé-Tertiaire. Le diamètre du cratère, d’environ 180 kilomètres, laisse imaginer une puissance d'explosion similaire à« plusieurs milliards de fois celle de la bombe d’Hiroshima »2. Le bassin du cratère, enseveli sous environ mille mètres de calcaire, s'étend moitié sous la terre ferme, moitié sous le golfe du Mexique3. Un premier forage d'exploration (sans recherche de pétrole ou gaz) est mis en place en 2016 dans le golfe du Mexique4.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Dinosaures/Extinction_des_dinosaures


L'expression extinction du Crétacé désigne l'extinction des dinosaures, à l'exception des oiseaux, à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années environ. Ce sujet passionne le grand public et les spécialistes depuis des décennies.
Il s'avère aujourd'hui que cette extinction n'a pas touché que les dinosaures, mais aussi une grande proportion d'espèces animales et végétales de l'époque.
Pour expliquer cette disparition, diverses théories ont été proposées. La majorité des paléontologues s'entendent pour dire que cette extinction de masse est due à une conjonction de ces facteurs.

2-3-7 La disparition des mammouths

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/592828/2009/01/06/Les-mammouths-disparus-suite-a-une-chute-de-meteorites.dhtml


Les mammouth disparus suite à une chute de météorites

 

 

Des sols riches en éclats de diamants d'origine cosmique datant de 12.900 ans découverts sur six sites nord-américains confirmeraient la théorie selon laquelle la chute de météorites a provoqué une période glaciaire responsable de l'extinction des mammouths.


2-3-8 Les avertissements de la NASA ?

 

 

La NASA avertit qu’à partir de 2017 la vie sur Terre sera menacée par des centaines d’astéroïdes tueurs

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/10/01/la-nasa-avertit-qua-partir-de-2017-la-vie-sur-terre-sera-menacee-par-des-centaines-dasteroides-tueurs/#zfrZQXjxiU1SMewB.99

 


http://www.nouvelordremondial.cc/2016/02/04/nibiru-frappera-la-terre-en-mars-2016-information-importante-dun-employe-de-la-nasa-confirme-lexistence-de-nibiru/


NIBIRU frappera la Terre en Mars 2016 – Information importante d’un employé de la NASA confirme l’existence de Nibiru

Nibiru c’est quoi?

 


https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan%C3%A8te_X


Planète X
La planète X est le nom donné à une planète hypothétique du Système solaire située au-delà de Neptune.
À la suite de la découverte de la planète Neptune en 1846, de nombreuses spéculations sur l'existence d'une autre planète pouvant exister au-delà de son orbite commencèrent à émerger. La recherche a commencé dans le milieu du xixe siècle et a culminé au début du xxe avec Percival Lowell. Lowell proposa l'hypothèse de la Planète X pour expliquer des contradictions apparentes dans les orbites des planètes géantes gazeuses, en particulier Uranus et Neptune1, puis émit l'hypothèse que la gravité d'une neuvième planète invisible qui prendrait 25000 ans a faire le tour de son orbite et qui perturberait Uranus et causerait ces irrégularités2.
La découverte de Pluton par Clyde Tombaugh en 1930 semble valider l'hypothèse de Lowell, et Pluton est officiellement considérée comme la neuvième planète jusqu'en 2006. En 1978, Pluton a été jugée trop petite pour que sa gravité puisse affecter les géants de gaz, ce qui entraîne une brève recherche d'une dixième planète. La recherche a été largement abandonnée dans les années 1990, quand une étude des mesures effectuées par le vaisseau spatial Voyager 2 a constaté que les irrégularités constatées dans l'orbite d'Uranus étaient dues à une légère surestimation de la masse de Neptune3. Après 1992, la découverte de nombreux petits objets glaciaux avec des orbites semblables ou même plus larges que Pluton a conduit à un débat quant à savoir si Pluton devait rester une planète, ou si elle et ses voisins devaient, comme les astéroïdes, avoir leur propre classe. Bien que certains des plus grands membres de ce groupe aient été initialement décrits comme des planètes, en 2006, l'Union astronomique internationale a reclassé Pluton et ses grands voisins comme planètes naines, ne laissant que huit planètes dans le système solaire4.
Aujourd'hui, la communauté astronomique accepte largement que la planète X, telle qu'elle fut envisagée initialement, n'existe pas, mais le concept de Planète X a été relancé par un certain nombre d'astronomes pour expliquer d'autres anomalies observées à l'extérieur du Système solaire. Dans la culture populaire, et même pour certains astronomes5, la Planète X est devenue un symbole de la planète inconnue dans le Système solaire externe, indépendamment de sa relation avec l'hypothèse de Lowell. Des hypothèses de l'existence d'autres planètes trans-neptuniennes ont également été émises, en s'appuyant sur des preuves différentes, la plus récente étant la Planète Neuf.

3° L’expose – Entretien avec Graham Hancock (Suite)


Apres cet aparté sur les collisions cosmiques avérées et probables poursuivons notre enquête.
Actuellement nous avons connaissance de sites archéologiques qui font surgir des constructions non connues précédemment et qui datent de cette période où se situent les catastrophes sur la planète terre. Ces sites contiennent des réalisations extraordinaires qui ne peuvent pas être expliques par le modelé en vigueur de l’évolution de l’histoire.
Mais il y a aussi le fait que l’attitude du public auprès des figures officielles de la science a aussi change ces dernières 20 années. Il y a 20 ans si le professeur X ou le Docteur en sciences Y disait Graham Hancock ne parle que de stupidités, le public croyait et passait à autre chose. Mais 20 ans plus tard on a tellement reçu de mensonges de la part des autorités officielles, des académiciens, des corporations, même de gouvernements, des figures religieuses, on nous a menti si souvent qu’il y a un sentiment de scepticisme envers les arguments des autorités et les individus ont commencé à chercher leur propres réponses. Ils ne croient plus aveuglement à tout ce qu’on leur raconte et ils savent qu’ils doivent chercher eux-mêmes la vérité en échangeant avec les autres membres la communauté. Internet a permis et amplifie ce phénomène.
Comme dit Graham Hancock , il n’est pas un conspirationniste, mais il a le sentiment profond qui s’immisce dans sa conscience , qu’il y a quelque chose comme une conspiration à l’œuvre dans la science pour éviter à tout prix la prise en considération par un large public des idées liées aux catastrophes survenues.
Pourquoi y aurait-il un danger à évoquer ces sujets ? Pourquoi cette chape de plomb sur ces idées issues de découvertes récentes ?
C’est très étrange, car la NASA en particulier qui est chargée et a la responsabilité de veiller à ce qui se passe dans l’espace, reçoit beaucoup d’argent du contribuable, mais ne nous informe pas vraiment de sa connaissance de notre environnement cosmique.
La NASA nous égare sur l’existence réelle de dangers qui rôdent autour de notre planète. Ils nous donnent l’impression qu’il n’y a pas danger réel pour la terre concernant les comètes ou astéroïdes et que s’il y a danger réel pour notre planète il est a des dans un avenir situe a de centaines de milliers d’années à compter d’aujourd’hui. Cela est complètement faux. Nous vivons dans un environnement hasardeux et beaucoup d’astronomes majeurs portent leur attention sur ce problème. En particulier cette masse hétérogène et très chaude que constitue l’essaim de météores des taurides. Il s’agit des restes de la comète qui nous a déjà percute deux fois
Il y a 12800 ans et 11600 ans et il faut savoir et rappeler, qu’une petite part des débris de cette comète a heurte la terre récemment le 30 juin 1908 .L’évènement de la Toungouska était un morceau de rocher du grand évènement originel cette comète qui est encore en mouvement .Le morceau de rocher avait environ 100 mètres de diamètre et a explosé à environ 5 km au-dessus de la terre mais a souffle 80 millions d’arbres à travers un surface de 2000 km2 ce qui est très peu diffèrent de la surface de la ville de Londres.
Heureusement ceci s’est produit sur une zone inhabitée au-dessus de la Sibérie en 1908. Si cela se passait au-dessus d’une grande métropole, il y aurait eu des centaines de milliers de blessés ou de morts et nous serions entrain de prêter plus d’attention à l’essaim de météores des Taurides. Les astronomes qui sont alarmes pas ces masses dont l’anneau coupe deux fois par an notre orbite, ont calculé qu’il y a au moins un objet dans l’anneau qui es targe de 30 km au moins et au moins 100 objets de plus de 1 km de large et ils sont tous sur des trajectoires qui croisent la terre. C’est comme traverser une autoroute à 6 voies deux fois par an avec un bandeau sur les yeux et en espérant ne pas rencontrer du trafic ou si vous en trouvez espérer que ce ne sont que des motos et pas des camions. C’est le jeu auquel nous jouons malgré nous et ce n’est pas un scénario pessimiste.
Peut-être la NASA est effrayée de causer la panique. Nous avons de nos jours la technologie pour contrôler ce qui se passe autour e notre planète et de pouvoir vérifier si nous devons ou pas anticiper un autre impact majeur qui pourrait nous transformer dans la prochaine civilisation perdue.

Mais nous n’avons pas fait ce choix. L’argent public est dépense dans d’autres projets selon l’énorme budget militaire mondial et dans de vaniteux projets de la NASA.
Il serait beaucoup plus urgent de s’assurer que nous avons un futur sur cette planète.
La technologie existe, nous pouvons, le faire, c’est juste un problème de choix de priorités. C’est une situation frustrante. Cette idée de bombardement de comètes ou d’astéroïdes avec un impact immédiat dans le passe a été discutée mais je pense que les esprits critiques vont toujours dire Balivernes ! Ou sont donc passes les cratères des précédentes catastrophes ?
Il y a une réponse cela.
Les premiers impacts se sont produits sur la calotte glaciaire au-dessus de l’Amérique du nord. Dans des endroits ne laissant pas de tracé importante de cratères. Les premiers impacts 12800 ans avant aujourd’hui sur l’Amérique du nord à l’époque c’était encore la fin de l’Age de glace .La couche de glace de l’Amérique du nord était encore épaisse d’une paire de miles soit environ 3 km.
La calotte glaciaire avait fondu dans les 20000 ans précédents mais elle était encore assez épaisse pour amortir le choc par rapport au sol en dessous. On a au moins 4 objets de dimensions 0,8 km à 1,6 km en diamètre qui arrivent entre 96000 km et 112000 km/heure et impactent la couche de glace.
Les cratères se forment dans l’épaisseur de la glace causant une fusion massive et immédiate de la glace et les cratères sont effectivement en transition à travers le glace, ils n’atteignent pas réellement la roche. Ce qu’on voit c’est la trace d’un choc sous la glace. Cet effet de choc maintenant que toute la glace a disparu, comme c’est le cas aujourd’hui peut être mesure sur le terrain dans des endroits du Nord est d l’Amérique du Nord. Quatre cratères distincts ont émerge et sont dates exactement de 12800 ans avant notre époque. De ce fait la question des cratère est en phase de trouver sa réponse par le travail de l’équipe de plus des 30 scientifiques qui travaillent sur ce problème.
Mais il y a une autre évidence de ces impacts. Et cette évidence se suffit à elle seule. C'est ce qu’on appelle les produits de l’impact.
Ce sont des produits chimiques résultant d’un impact massif cosmique qui ne peuvent être produits autrement et qui comprennent par exemple des nano diamants. Ce sont de microscopiques diamants qui sont créés par l’énergie et la grande chaleur dégagée lors du choc.

Cela inclut des composes de carbone. Cela se produit encore avec l’impact et généré du trinitile contenant du verre fondu, comme celui retrouve après des essais ou test nucléaires


https://en.wikipedia.org/wiki/Trinitite

 

 

 

 

By Shaddack - Own work, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5935495

Cela apporte une évidence a cette catastrophe concernant 50 millions de Km 2 sur la surface de la terre avec des températures excédant le point d’ébullition Des températures jusqu’à 2200 degrés et cela a génère aussi une quantité astronomique de déchets et de cendres qui vont retomber sur le sol et qu’on peut relier immédiatement aux restes d’espèces éteintes d’animaux. Cela s’est produit sur une large partie de continents qui ont été parcourus par des incendies de la forêt primaire.
Quand ces fragments de comète arrivent si vite et si chauds la région impactée explose et projette dans l’espace les débris de l’explosion. Ces cendres se retrouvent à des centaines de km du lieu de l’explosion
Cela se retrouve ensuite par strate sur les terrains et cela est un fait. C’est la même évidence qui a permis de reconnaitre que les dinosaures ont été extermines par une comète il y a 65 millions d’années. Maintenant la NASA (et nous savon déjà ce qui est arrivé aux dinosaures) reconnait qu’un impact cosmique a provoqué l’extermination des dinosaures et reconnait aussi l’évidence de ce fait. Mais jusqu’à nos jours, la NASA feint d’ignorer l’évidence de ce qui s’est produit il y a 12800 ans et il y a 11600 ans.
Les autres personnes qui ignorent volontairement cela ce sont les historiens et les archéologues car d’une façon massive l’histoire commence pour eux juste après 11600 ans avant notre présent.
Mais ils ne prennent pas en compte ce qui s’est passe avant c’est-à-dire l’époque de l’extinction qui précède immédiatement. Nous devons considérer la possibilité que ces premiers signes de civilisation sont en réalité une réinvention de la civilisation, un transfert de technologie de la part des survivants d’une ancienne civilisation aux chasseurs cueilleurs Une parenthèse sur les roches vitrifiées rencontres ci et là sur la planète.
Certains ont parlé de guerres nucléaires (Par exemple en, inde dans la ville martyre de Mohenjo Daro
La première explosion nucléaire en Inde date d'il y a...8 000 ans !


http://www.wikistrike.com/article-la-p-70172843.html


http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/01/29/29075948.html

 

 


Cela pourrait être relie Cet évènement a été très étendu car l’impact principal était sur la calotte de glace américaine mais des morceaux de comète ont traversé l’atlantique créant des impacts sur l’Europe du nord et aussi effectivement des impacts eurent lieu sur l’extrême orient, la Syrie.
IL a pu aussi y avoir des impacts dans la période de 12000 à 11600 laissant des traces similaires à une explosion atomique.
Mais c’est clair nous regardons les traces d’un cataclysme géant et global sur l’ensemble de la planète.
Alors se pose la question, comment cela a affecté l’histoire de l’humanité ?
L’effet est énorme et primordial.
Les historiens et les archéologues depuis les 100 dernières années ont mis en place une grille qui montre la chronologie de l’histoire, qui montre une évolution continue et régulière de l’histoire des civilisations
Alors je pose la question, si des hommes primitif, des hommes des cavernes ont parcouru la terre pendant au moins 200000 ans, pourquoi va-t-il fallu attendre 195000 ans pour que se développe brutalement la première civilisation ?
N’est-il pas possible que des gens exactement comme nous aient crée des civilisations bien plus tôt ?
Si tel est le cas cette civilisation a été balayée, effacée des mémoires.

Cette chronologie des chasseurs cueilleurs de l’Age de pierre dit Age du paléolithique, c’était entièrement des nomades chasseurs, cueilleurs.

Ceci est l’histoire officielle
Il y a Environ 11600 ans soudainement ils commencent à développer l’agriculture et ensuite un lent accroissement de cette technique depuis ces temps-là jusqu’à 6000 a 5500 ans avant notre ère nous voyons apparaitre le premiers site mégalithiques construits avec d’énormes blocs de pierre et a la même période apparaissent le premières cites .Depuis un lent mais régulier progrès nous amené e notre époque de grands découvertes technologiques qui nous font penser que nous sommes le sommet de l’évolution d’êtres pensants sur cette planète.
Mais le problème c’est que cette gentille et simpliste façon de voir les choses, ce confortable et rassurant modelé a et construit sans prendre en compte le niveau d’extinction que nous connaissons maintenant et qui a eu lieu au moment de la fondation de l’histoire officielle.
On peut dire que la maison de l’histoire officielle a été très bien édifiée concernant les dernières 8000 ou 9000 dernières années de l’histoire, mais elle repose sur des fondations de sable mouvants.
Nous savons tous ce qui se passe quand un édifice est bâti sur du sable.DE lui-même il penche et la moindre secousse peut le faire s’effondrer.
Les archéologues doivent prendre en compte ce cataclysme dans la période de moins 12800 ans à moins 11600 ans et l’intégrer à l’édifice de leur histoire.
Autrement nous n’aurons jamais la vraie histoire !
Vous voulez certainement des preuves de ce que j’avance ?
Une de pièces maitresses du puzzle qui est devant nous est sans l’ombre d’un doute le site de Gobekli Tepe. J’en ai déjà parlé, mais il convient d’y revenir en profondeur. La découverte de ce site est cruciale et de la première importance pour notre quête.
Ce site ne fut découvert que dans la deuxième partie des années 1990.lL’endroit a et volontairement et entièrement enseveli sois des tonnes de matériaux par ceux qui le fréquentaient
Ce site mégalithique, un des premiers et des plus anciens découvert à ce jour reste en partie un grand mystère
Il est reste enterré pendant plus de 10000 ans. IL a été créé il y a 11600 ans. Comme par hasard c’est la date ou se situe la dernière catastrophe qui fut accompagnée par une grande inondation .Le site a été utilisé pendant environ 1000 ans jusqu’en 10600 ou 10400 avant notre époque actuelle. Ensuite ceux qui l’ont bâti (50 fois, plus grand que Stonehenge et 7000 ans lus vieux) l’ont abandonné.
La culture qui a créé ce site mégalithique l’a ensuite volontairement remblaye pour constituer une capsule dans le temps. Le site n’a pas été rouvert pendant plus de 10000 ans avant que les archéologues le redécouvrent dans la deuxième moitié des années 1990.Ce qui les attendait sous terre était un mystère colossal et inexplicable.
Tout d’abord pour comprendre ce site mégalithique il faut savoir qu’en tant que mégalithes, nous parlons de piliers en forme de T tailles dans le calcaire
Si on se rapproche des piliers on s’aperçoit qu’ils ont des formes humaines avec la barre du te en tête, ce te représentant la tête d’un individu et la partie basse représentant le corps.
Dans beaucoup de ces piliers il y a des bras graves avec des mains avec de longs et fins doigts qui se rejoignent au centre de la ceinture. La majorité de piliers sont pourvus de sculptures ou gravures Le problème c’est que par rapport au modelé officiel de l’histoire vous devez d’abord mettre en place l’agriculture pour que la société puisse produire un surplus pour des générations qui pourront alors devenir spécialistes car ils n’auront plus à sortir chasser ou cueillir leur nourriture quotidienne.
Cette nouvelle génération n’ayant pas à chasser ou cueillir peut se spécialiser dans d’autres domaines de l’artisanat ou de la science par exemple la maçonnerie ou la construction de sites mégalithiques avec des blocs de pierre.
Pour la science officielle cela n’a pas pu arriver que dans des sociétés qui avaient déjà l’usage de l’agriculture depuis très longtemps
Quand on voit un site comme Stonehenge en Angleterre qui date de 4500 ans av JC d’après la datation officielle, c’est déjà une société néolithique avancée avec des spécialistes, des règles d’organisation de la vie commune, pour être capables de réaliser ce genre de constructions. Mais le mystère de Gobekli Tepe c’est que cela surgit de nulle part, cela tombe du ciel il n’y a pas d’antécédents, d’ébauche préalable d’essais premiers nulle part sur terre.
IL n’y a aucune évidence d’évolution de ces compétences et le type de société que les archéologues ont pu trouver sur place dans cette région est une société de chasseurs cueilleurs avant que cela arrive.
Et soudainement nous obtenons cet énorme site mégalithique bâti avec un contenu très sophistique.
Par exemple il contient la première construction parfaitement alignée mord-Sud. Pour aligner un structure parfaitement Nord-Sud cela nécessite des connaissances astronomique précises et très fines.
On voit que plusieurs donnée astronomiques ont été utilisées .Si on revient au temple, ce qui apparait c’est qu’une population de chasseurs cueilleurs sans aucune expérience préalable d’architecture ou de transport de mégalithes de plus de 20 tonnes et parfois 50 tonnes, sans aucune expérience préalable d’organisation d’une force de travail, sans précèdent de spécialistes en astronomie a bâti un temple colossal avec l’emploi de centaines et centaines de mégalithes.
Cette société se réveille donc un matin comme équipée par les Dieux avec toutes les connaissances et les compétences et tout le contexte nécessaires pour édifier le plus grand site mégalithique qui ait jamais été construit sur cette planète et en même temps comme un complément à ce mystère ils décident d’inventer l’agriculture. Car c’est à ce moment précis là, quand Gobekli Tepe est érige i y a 11600 ans que l’on vit l’agriculture soudainement se propager parmi les chasseurs cueilleurs de cette région.
Pour moi c’est évident que nous sommes en présence d’un transfert de technologie de la part des survivants d’une civilisation disparue qui savaient déjà comment réaliser des projets architectoniques et savaient tout au sujet de l’agriculture et qui a migre sur place parmi les chasseurs cueilleurs en Turquie et leur a transmis ses compétences.
Gobekli Tepe était un centre de formation, d’apprentissage de techniques et d’innovation majeures et ce qui me fait dire cela c’est que ce centre apparait juste après un cataclysme global d’une ampleur telle que cela a efface toutes le traces d’une civilisation antérieure très avancée.
Cette histoire prend tout son sens car en Arménie on a découvert une paire de choses comme Carahunge le Stonehenge d’Arménie ou la pyramide de Dvin

http://roadharma.com/2013/09/16/carahunge-the-stonehenge-of-armenia/

 

 

By MEDIACRAT, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11601562


By MEDIACRAT, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11601572

 

By Armen Manukov - Own work, CC BY-SA 3.0,

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/armenie-la-pyramide-de-dvin.html

Arménie : la pyramide de Dvin

OUI ces découvertes collent à notre histoire de plusieurs façons.

D’abord prenons en compte le site de Carahunje
Carahunje est un ensemble de mégalithes alignes très intriguant situes sur une plaine entourée de montagnes distantes .La plupart d’entre ’eux ont des perçages, des trous qui les traversent. Nous savons maintenant que des trous furent utilises pour des besoins d’observations astronomiques.
Les alignements astronomiques qui émergent sont très vieux ils nous ramènent a 12500 ans en arrière
Deuxième découverte il y a peu dans la mer méditerranée à une profondeur de plus de 40 mètres des archéologues marins sont parvenus sur des élément inespérés qui est un norme site mégalithique immerge et a cote il y a un mégalithe de 11 mètres de long et l’un d’entre ‘eux a 36 trous comme ceux que nous avons vus a Carahunje dans le grand cerce de pierre .Mais pour le site mégalithique au fond des côtes du canal de Sicile nous pouvons être surs que c’est ancien car les études des niveaux des mers sont très avancées et nous savons que cette région a été couverte par les eaux au moins y 9500 ans ce qui veut dire que le site ou sont les mégalithes est plus vieux que cela, mais nous ne savons pas de combien !
Mais certainement ils étaient là depuis très longtemps et cela a du sens dans le contexte de Gobekli Tepe ou nous savons que le site est Age de 11650 ans


http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/un-enorme-monolithe-taille-decouvert-au-large-de-la-sicile.html

Ce qui s’impose à nous est de reconsidérer la datation de mégalithes
Carahunje est date de 3000 ou 4000 ans ?
Personé ne sait réellement, les alignements astronomiques et la nature du site pointent vers un Age plus grand et il est important de dire clairement que la datation de mégalithes est actuellement très difficile. Il n’y a pas de technique pour dater directement quand un monolithe a été taille et érige car la datation au carbone ne s’applique qu’à des matériaux organiques
C’est pourquoi ce que les archéologues regardent c’est à trouver un morceau d’os, un morceau de charbon de bois par exemple qui est immédiatement associe avec le monolithe qu’ils veulent dater.
Ils associent la datation de la matière organique à celle de la construction du mégalithe.
Ceci est très dangereux ou du moins peu fiable car il est possible que les anciennes cultures qui ont déposé ces objets étaient postérieures à celles qui les ont construit
Elles ont pu introduire des matières organiques qui faussent la datation des mégalithes.
Ceci n’a pas pu se produire a Gobekli Tepe car le site a été volontairement remblaye il y a plus de 10000ans.Il a été ferme, et depuis pas de possibilité de matériaux organiques amenés plus tardivement.
Cela ne peut pas se produire sur le site submerge car il a est à 40 mètres sous les eaux
Nous avons donc deux sites où il n’est pas question de datation et ou on est surs d’être très loin de la datation officielle des sites mégalithes.
Nous devons considérer la possibilité que beaucoup de sites mégalithiques soient plus âges que ce que la datation officielle indique.
Ces nouvelles découvertes demandent une entière remise en cause de l’Age des sites mégalithiques partout autour de la planète.
Le site d’Arménie fait partie de cela. Le site de Carahunje est un site fantastique et je demande urgemment à ce que quelqu’un qui a la possibilité d’aller sur place de regarder le site dans tous les détails
Quant à la pyramide de Dvin vue de prés c’est absolument fabuleux. Et le site qui n’a pas fait l’objet de fouilles poussées peut révéler bien de secrets

Mais l’Arménie est un régime pauvre, elle n’a pas beaucoup de ressources. L’histoire s’est acharnée sur eux. Ce qui leur est arrivé ces dernières 100 années est affreux et le pays est pauvre économiquement et n’a pas les ressources pour faire des fouilles archéologiques
Mais les archéologues qui feraient des fouilles rencontreraient des éléments d’une très grande antiquité.
N’oublions pas l’histoire du déluge.
L’histoire de Noé que tout le monde connait. La bible dit que les survivants du déluge sont venus s’échouer sur les montagnes Ararat et le mont Ararat est le symbole de l’Arménie.
A cause du génocide Turc l’Arménie a perdu le mont Ararat qui, est maintenant appartient à la Turquie.
Ce mont est à quelques jours de marche de Gobekli Tepe, mais la notion que ce mont était une place refuge pour les survivants du déluge qui est véhiculé par le mythe de Noé et la bible sur un qui fut historiquement l’Arménie mais est aujourd’hui, la Turquie est toujours vivante
C’est très intriguant car le déluge n’a jamais pu atteindre 2600 m au-dessus de l’océan.
Je pense qu’il s’agit de la mémoire des survivants du déluge au cataclysme qui survint dans cette région comme une place de refuge et après cela ils ont commencé à passer leurs connaissances aux peuples chasseurs cueilleurs
On voit l’incidence de cela dans les trouvailles des archéologiques
Alors, cette théorie est-elle compatible avec la théorie de l’Atlantide ?
OUI c’est exact
Ce cataclysme est référence par la littérature scientifique comme le cataclysme du Youger Drias.
Cet épisode de catastrophe planétaire entre 12800 et 11650 a été reconnu comme un très mystérieux épisode ou il y a eu soudainement un grand refroidissement qui fit qu’alors que le monde sortait d l’Age de glace les températures chutèrent soudainement des sortes de végétation moururent et d’autres sont apparues. C’est comme cela qu’on situe le Youger Drias.
Cette période démarrée il y a 12800 ans avec une chute massive de la température globale et cela s’arrête aussi mystérieusement il y a 11600 ans avec une remontée massive des températures.
Ces deux évènements, les deux extrémités sont accompagnées par un déluge
La date de 11600 ans est importante car ce n’est pas seulement la date de la création des plus mystérieux des mégalithes mais c’est aussi la date de Gobekli Tepe .C’est aussi la date fixée par Platon dans ces dialogues pour la destruction et submersion sous les eaux de la civilisation perdue de l’Atlantide
L’histoire de Platon a été considérée comme une invention. Les archéologues n’ont jamais aimé cette histoire ils utilisent le mot Atlanscolars comme une insulte pour quelqu'un qui croit en la possibilité que quelque chose de semblable à l’Atlantide ait pu exister. Les archéologues vont les traiter de fous le fait est là. Platon a donné une date pour la destruction et la submersion de l’Atlantide. Il a dit que cela avait eu lieu 9000 ans avant le temps du grec Lawmeker. C’était l’ancêtre de Platon lui-même qui vécut en 600 av JC donc 9000 avant l’ancien, donnent 9600 av JC soit 11600 avant notre époque ce qui est exactement l’Age de cette seconde catastrophe qui a fait fondre les glaces et monter les océans il y a 11600 ans, c’est aussi la date pour la fondation de Gobekli Tepe
Donc Platon était au courant de ce que la science actuelle nous révèle.
Il nous dit que son ancêtre a obtenu l’information lors d’une visite en Egypte
L’histoire lui a été apportée par le prêtre du temple de Noah situe sur le delta. Ce temple n’existe pas aujourd’hui. Mais l’histoire si longtemps transmise est parvenue jusqu’à Platon
Ce sont ces prêtres qui l’ont informé de la dernière ile continent de l’Atlantide et de sa civilisation disparue et sa destruction par le déluge et le feu car devenue arrogante et cruelle et ayant cessé de prospérer avec modération aux dires de Platon c’est quelque chose que l’univers n’a pas accepté C’est pourquoi l’Atlantide a été détruite
A méditer :
Combien de futures civilisations perdues car la technologie de l’occident ne permet pas la prospérité
avec modération et est devenue arrogante et cruelle ?

Quand les archéologues répondent a Platon ils aiment à dire qu’il n’y a pas d’usage du mot Atlantide dans aucun texte ancien de l’Egypte. Cela est vrai dans les textes égyptiens anciens, mais ce qu’on trouve c’est une quantité importante de références a une ile d’une civilisation avancée appelée terre des premiers hommes et il est certain qu’ils étaient des navigateurs et de marins qui avaient une connaissance avancée très en avant du reste de l’humanité en ces temps-là. Cette histoire est celle décrite sur le temple d’Horus à Edfou dans la haute Egypte.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_d%27Horus_(Edfou)


By Ad Meskens (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons
A Edfou, les textes nous racontent l’histoire complète du premier temps en Egypte, dans une version que l'archéologie officielle qualifie de mythique et n'intègre pas à notre patrimoine historique. Pourtant le temple support et les textes sont bien concrets eux ... c'est mépriser les efforts considérables qu'ont fait des milliers d'égyptiens pour transmettre cette histoire aux générations suivantes, que de mettre ces textes au niveau d' énièmes mythes ou de légendes ... Mais c'est ainsi ils ne sont pas pris en compte "historiquement"... Nous essayerons de les étudier ici (les publications sont peu nombreuses sur ces inscriptions et assez "techniques". indéniablement destinées à un public spécialisé et pas très large...)
Un etude spécifique à partir de ces inscriptions sera faite sur les suivants d' Horus conservateurs et dispensateurs du savoir à travers les âges, inscrit a Edfou.
Le temple date de 300 av JC c’est à dire d’il y a 2300 ans
Mais il est sur un site avec des temples beaucoup plus anciens souvent reconstruits.
Les prêtres des nouveaux temples d’Horus construit sur ce site il y a2300 ans ont hérite des secrets des temples plus anciens. Ces secrets étaient écrits sur des peaux d’animaux et étaient si anciens et fragiles qu’ils ont décidé de les préserver en les sculptant sur les murs des temples. Ils ont pris des extraits de ces restes et c’est ce qu’ils ont reporté sur les murs. Il y est décrit la chute de quelque chose sur l’ile qui la détruit la brule et la submerge Ils nous parlent de survivants.
IL y a des témoins qui naviguent sur de appareils .Ils sont revenus sur leur ile qu’ils ont trouvé détruite et submergée et la mer pleine de boue rendant la navigation impossible.
L’histoire de l’Atlantide est décrite dans l’ancienne Egypte mais elle n’est juste pas appelée Atlantide. Ensuite nous apprenons que le survivants de l’ile première des dieux ont prévenu le monde (il y a une phrase très évocatrice) ils sont allés sur les autres terres pour reconstruire et réinventer leur forme de civilisation.

L’Egypte est l’une des places ou ils ont fait cela, ils ont construit les sites premiers qui étaient les sites pour les futurs temples et pyramides d’Egypte.
Tous ces monuments sont des indices, des traces laissées dans le sol en ce temps-là.
Un autre place ou, ils sont allés a été la Turquie mont ARARAT, les terres autour du mont Ararat.
On voit leurs empreintes a Gobekli Tepe .Ils sont allés dans d’autres continents. Je pense qu’o trouve leurs traces au Mexique, en Amérique du sud, dans les Andes a Tiahuanaco en Bolivie
On trouve leurs traces dans les mystérieuses sciences qui ont survécu les âges et qui est une grande antiquité aussi tout autour du monde, l’évidence est devant nos yeux.

Mais l’archéologie officielle tellement attachée au paradigme existant trouve très difficile de comprendre .C’est souvent le cas avec la science .Quand une nouvelle évidence apparait qui contredit la vérité officielle, plutôt que de changer de paradigme ceux qui sont attaches à conserver le paradigme officiel se raccrochent a lui.
Il faut prendre 100 ou 200 ans pour que le vieux paradigme soit enfin refoule ! Rejette !
Je pense que nous sommes au moment du changement de paradigme dans notre compréhension de l’origine de l’humanité.
Supposons que 90% de la population actuelle soit détruite
Un couple de New Yorkais se fraye un passage vers une zone primitive éloignée de l’Afrique. Ils vont essayer d’expliquer des choses comme Wall Streets ou Mac Donald en même temps qu’ils essayeront d’amené r les gens primitif rencontres vers une sorte de nouvelle civilisation. .
On peut donc imaginer comment cela a pu se produire.
Pour Graham Hancock une civilisation disparue c’est la plus simple et la plus élégante explication pour toutes les anomalies Alien.
Par le fait il veut dire, je pense que l’univers dans lequel nous vivons est profondément mystérieux et je suis sûr qu’il est rempli d’êtres intelligents. La question est, avons-nous trouve les traces d’une intelligence Alien qui aurait voyage jusqu’à notre planète ?
Voyons-nous ces traces dans les mystérieux sites archéologiques autour du monde ?
Graham Hancock ne les vois pas ! Il nous dit : je crois que j’ai eu le privilège de dépenser 25 ans à explorer jusque chaque site extraordinaire parmi les sites existant autour du monde, et jusqu’à aujourd’hui je n’ai rien vu qui n’aurait pu être réalise que par une civilisation Alien qui aurait la technologie pour traverser l’espace interstellaire.
Un exemple : La grande Pyramide’ est un monument incroyable qui est attribué aux Aliens .Mais la grande pyramide est presque parfaite mais pas totalement parfaite Son alignement avec le nord à une erreur de 3/60 emes de degré Le cotes de la pyramide sont presque égaux, mais il y a des variations de jusqu’à 7 inches dans les cotes
En d’autres mots il y a des erreurs dans la grande pyramide et je pense que si on a la technologie, pour traverser l’espace et trouver son chemin jusqu’à notre planète, alors si vous voulez bâtir la pyramide ou faire travailler la population locale à la construire, vous seriez sur d’obtenir l’alignement avec le nord précis et vous auriez les dimensions absolument précises. Je pense qu’on regarde à l’évidence d’une erreur humaine dans la construction de la grande pyramide.
Notes de Jocast :
Graham Hancock est aussi intéressant que d’habitude.
Son expose est clair et précis et base sur des faits réels.
Je partage sa vision du passe sauf sur la non possibilité d’une intervention d’aliens.
Il est contre cette théorie lui qui, demande à ce qu’on ne refuse pas ses théories. Mais il y a tellement de traces du passage d’aliens sur terre dans les pétroglyphes , dans les peintures rupestres , dans les mythes des diverses civilisations , qu’il est impossible de passer sous silence la possibilité que les humains aient reçu une transmission de savoir de la part d’être venus de l’espace extérieur.
Graham Hancock n’a pas d’explication pour nous dire comment il y a eu des survivants lors des cataclysmes qui ont détruit la civilisation. Ne seraient-ils pas partis dans l’espace, sur la lune ou mars aides par des aliens le temps que la terre redevienne habitable. La théorie alien reprend alors du poids.
Par ailleurs ce qu’il dit sur l’erreur d’alignement nord sud de la pyramide me laisse perplexe.
Nous n’avons pas fait mieux et l’alignement de Greenwich est moins précis que celui de la pyramide
Suite exposé de Graham Hancock qui semble se contredire avec ce qu’il vient de dire sur la grande pyramide
Cependant cette construction incroyable c’est un monument aligne avec une différence de 3 soixantièmes de degré sur le nord
.Cette étonnante précision, nous parle des possibilités humaines et des connaissances et technologies d’une ancienne civilisation disparue.
Concernant les anciennes civilisations disparues que dire des ressemblances trouvées sur des sortes de sacs à main présents sur les dignitaires de plusieurs civilisations. En effet cet élément est présent sur des cultures supposées n’avoir aucune relation entre ‘elles.
Cela fait longtemps qu’on a signalé ces faits.
Ces dernières années des chercheurs ont été intrigues par ce mystère.
Cela a attiré mon attention quand faisant quelques voyages au Mexique, très difficiles quand je faisais mes recherches pour Finger prints of the gods dans le début des années 1990.
Un des sites visites fut l’endroit appelé « La Venta » sur le golfe de mexico, qui est attribué à une culture très intéressante appelée Olmèques On ne sait pas comment ils s’appelaient entre eux. Les archéologues les appellent les olmèques. C’était les prédécesseurs des mayas et tout ce que le mayas connaissaient et ont transmis leur était parvenu depuis le s olmèques. En incluant le calendrier maya qui est un objet surprenant. Le calendrier Maya hérité des anciens mexicains nous donne une durée de l’année solaire plus juste qu’en usant notre technologie actuelle et dans le calendrier Maya il y a des dispositifs qui permettent de prévoir avec précision les éclipses de lune et quand ils doivent se produire 200000 ans dans le futur ou dire avec précision quand ils ont eu lieu 200000 ans dans le passe
Ainsi cette ligne de transmission à partir des olmèques jusqu’aux mayas a préserve un engin scientifique .Mais ensuite au site de la venta les archéologues vers 1920 et pendant les années 1990, ont trouvé quelques étonnants restes de tètes olmèques qui sont ces géants presque sphériques mégalithes. Ces figures sont anormales en elle mêmes car elles ne ressemblent pas aux indigènes de la région de mexico.
Elles sont une apparence d’africains ou peut être de polynésiens. Ce ne sont pas des figures de natif américains. On a aussi trouvé des figures d’apparence caucasienne avec des barbes très fournies. Le natif américain n’ont pas de barbes fournies Ils n ‘ont pas de poils au visage pour arborer des barbes ? On a trouvé la plus ancienne représentation du dieu Quetzalcóatl sur une grande dalle. Quetzacoalt a amené la civilisation aux peuples de mexico à une période trouble de l’humanité.
Dans cette représentation un homme tient à la main une sorte de sac à main.IL le tient d’une façon très visible, avec les doigts visibles. Maintenant je pense en arrière car je n’avais pas notifié ce symbolisme en 1995 avec finger prints of the gods , des sacs à main la première fois que je l’ai vu à la venta.
. Plus tard en recherchant pour magicians of the gods je suis allé à Gobekli Tepe et je vois dans le temple D le pilier 43.Sur le sommet de ce pilier il y a une image étonnante qui représente le ciel à cette époque et au sommet de tout cela il y a 3 de ces sacs à main (exactement les mêmes)
Maintenant on sait qu’ils sont 11650 Ans. On est surs de cela et ensuite on trouve des sacs à main dans l’ancien Sumer en Mésopotamie associes avec une autre civilisation avec le Dieu dont le nom est Oanes .

 

IL arrive avec 7 sages. Les 7 sages sont décrits comme des magiciens. Eux aussi tiennent un sac à main. Dans ces trois cultures largement distantes supposées d’époque différentes on trouve le même symbole associe avec la même histoire. Il s’agit de l’apport de la civilisation ou redéveloppement de la civilisation après un grand cataclysme
Ceci est une nouvelle évidence des survivants de la Youger Drias cataclysme.
Cela ressemble à un signe d’une ancienne société secrète
C’est le cas .C’est cela a quoi cela ressemble IL me semble que si vous vous trimballiez avec un de ses sacs à main les autres humains savaient qui vous étiez.

Comme une poignée de mains secrète !
Qui avait-il dans ces sacs à main ? On ne peut que spéculer mais le symbole est reparti sur un grand territoire. Et mystérieusement interconnecte tout autour du monde.
Commentaire Jocast
En ce qui concerne les sacs à main j’ai plusieurs théories .Ce serait un transmetteur un moyen de communication avec les aliens créateurs de la civilisation( akkadiens) ou une trousse de travail contenant des outils pour la découpe au plasma des roches (Olmèques) ou un genre de batterie , de réserve d’énergie permettant de piloter des engins volants (La venta)

 

Revenons à Gobekli Tepe
Le pilier D est un message à travers le temps Qui va-t-il dans ce message ?
La partie actuellement excavée a Gobekli Tepe est une petite partie du site lui-même ce qu’on voit expose par les archéologues depuis 1990 est une fraction
Mais ils savent que la totalité du site avec des radars de pénétration au sol est 50 fois plus grande. C’est pourquoi on peut dire que ce site 7000 an plus vieux que Stonehenge est aussi 50 fois plus grand que Stonehenge car la zone déjà dégagée est équivalente en taille au site de Stonehenge et ce qui reste à excaver est des centaines et des centaines de fois d’autres piliers.
Peut-être que le message de Gobekli Tepe restera inconnu .Nous avons l’intrigante certitude donnée par le pilier 43.
Arrives à ce point il faut citer un autre chercheur Paul Burley(Sur l’ancien calendrier Maya) qui a le premier indique la théorie qui suit


https://grahamhancock.com/burleyp1/


Gobekli Tepe – Temples Communicating Ancient Cosmic Geography

 

IL y a une certaine région du ciel qui est divisée par la voie lactée. La voie lactée c’est notre foyer dans la galaxie et le centre de la voie lactée incorpore ce qu’ont appelé un trou noir cause par, une nébuleuse Cela ressemble à un trou noir au milieu de la voie lactée Cela avait une grande importance pour les anciennes civilisations. En particulier pour les anciens mayas qui l’ont vu comme le point de la création de l’univers .C’était symboliquement important pour eux. Aux cotes de ce point noir il y a deux constellations
L’une est le sagittaire, l’autre le scorpion
Cette région du ciel est représentée sur le travail de Gobekli Tepe sur le pilier 43.Ce qui intrigue c’est que dans cette image le soleil est montre directement posé sur le trou noir.

Faisons aussi référence à un autre chercheur John Major Jenkis en pointe sur les recherches concernant le calendrier solaire maya.
https://en.wikipedia.org/wiki/John_Major_Jenkins


http://edj.net/mc2012/

 

Il nous montre depuis longtemps que la date du 21 décembre 2012 qui fut suggérée par erreur comme fin du monde, ce n’est pas un moment spécifique. C’est une fenêtre dans le temps de 80 ans de largeur et s’étend de 1960 jusqu’à 2040.C’est la période ou le soleil se positionne sur le trou noir au centre de la galaxie tel que vu depuis la terre avec les constellations sagittaire et scorpion des deux côtes lors du solstice d’hiver le 21 décembre. Cette redécouverte est dans la fenêtre de temps. Et cela n’arrive qu’à notre époque ! Cela n’arrive qu’aujourd’hui !
C’est pour cela que le calendrier Maya a été réellement conçu. Ils suivaient le mouvement graduel du soleil.

Mais expliquons un peu de quoi il s’agit.
La terre est le point de vue à partir duquel nous observons les Etoiles. Il y a une oscillation de l’axe de la terre. C’est un lent et cyclique mouvement de 26000 ans appelle précession de l’axe de la terre. Parce que la terre est notre point de vue du ciel et des Etoiles, le mouvement oscillatoire de la terre change la position du lever des Etoiles et de l’ensemble des corps célestes et change donc l’apparence des Etoiles dans le ciel d’une façon tes régulière a la vitesse de 1 degré tous les 72 ans. C’est très difficile à observer mais possible si on l’enregistre assez longtemps lorsqu’on a les connaissances scientifiques requises.
Ces connaissances sont incorporées dans l’ancien calendrier Maya en se basant sur le changement de la position du soleil par rapport aux Etoiles selon la précession pendant le solstice d’hiver. C’est ce moment précis qui est figure sur le pilier 43 à Gobekli Tepe. Cela nous informe que ceux qui ont créé Gobekli Tepe avaient une connaissance scientifique extrêmement avancée du phénomène de précession et était capables de simuler de futurs positionnements célestes à venir. Deuxièmement cela indique qu’ils voulaient nous prévenir que nous devions porter une grande attention au ciel de notre epoque. C’est le message même du calendrier Maya.
Regardez le ciel pendant cette fenêtre de 80 ans entre 1960 et 2040 à notre époque.
Gobekli Tepe a été connu par les archéologues depuis 1960 qui par coïncidence est juste après l’ouverture de cette fenêtre dans le temps. Les archéologues qui ont visité le site très tôt dans les années 1960 cherchaient des restes mégalithiques. Ils ont trouvé des objets sur le sol, mais dépassant du sol il y avait le sommet de deux piliers T magnifiquement ouvrages. Alors immédiatement leur conclusion fut (à cause de leurs idées préconçues) que des piliers étaient récents. Ils devaient faire partie d’un cimetière Byzantin !
Pour cette raison ils ont abandonné le site et ne l’ont plus excave. Ce n’est qu’à la deuxième partie des années 1990 quand Klaus Smith l’archéologue allemand vint a nouveau voir le site qu’il a réalisé qu’il y avait là des restes extrêmement anciens. C’est donc par Hazard que Klaus Smith découvre ou redécouvre le site. C’est peut être, à ce jour la plus importante découverte de l’humanité concernant notre origine et notre devenir.
IL y a tellement de choses à dire sur le sujet !
Ils ont voulu qu’on n’oublie pas qu’ils avaient passe à travers un horrible et global cataclysme qui avait détruit leur civilisation Ils avaient eu une puissante leçon d’humilité devant les forces de la nature et de l’univers.
C’est cette leçon qu’ils ont voulu nous transmettre Ils sont fait cela avec attention. Chaque ancienne civilisation que nous connaissons croyait en les réincarnations croyaient que ceux qui vivent sur la terre vont revenir dans un certain temps dans le futur et peut être là c’est de la spéculation pure) le pilier 43 est un message des gens de ce temps-là pour les futurs êtres réincarnes C’est la façon dont ils voyaient les choses, même si ce n’est pas le cas aujourd’hui.
Nous allons devoir changer chaque chose que nous avons appris sur l’origine de la civilisation humaine et pour comprendre ce que nous faisons sur cette planète.

Commentaires :

Un des visiteurs de cette page m’a posé une question intéressante :
je n'ai pas compris ce qui doit se passer pendant cette fenêtre de 80 ans entre 1960 et 2040?
Mais je continue à suivre avec grand intérêt tes documents

Ma réponse:
Je ne peux pas dire ce qui va se passer ou quand ,comment et pourquoi. Je dis bien “je” car peut être les américains, les russes, les gouvernements de ce monde eux le savent et le cachent.
Mais ce qui est intriguant, c’est que nos prédécesseurs sur cette planète il y a 11600 ans ont construit un “temple”, on construit un outil scientifique très évolue (calendrier Maya) y ont mis des messages sur une conjonction céleste devant se produire de nos jours.
Cela prouve de leur part une grande connaissance de l’horlogerie terrestre et cosmique.
Ce message comme à leur habitude a été réalisé sur un support pouvant supporter les ravages du temps et avec un “texte ”compréhensible par toute civilisation à venir ayant atteint le même degré de connaissances.
1°Le support =un mégalithe enseveli sous des tonnes de terre pour lui permettre de passer à travers le temps y compris en cas de déluge ou de destruction massive en surface.
Nota: C’est une des raisons pourquoi du passé on ne retrouve que des mégalithes , des sculptures à même la roche des montagnes ,des monuments mégalithiques (Pyramides partout dans le monde)car c’était les seuls monuments capables de par leur masse de tenir,face à un tsunami de 300 mètres de hauteur ,ou supporter des incendies apocalyptiques et autres catastrophes .(Je reviendrai sur le sujet prochainement)
2°Le texte=Une “photo” de la position du soleil par rapport au centre de la voie lactée et des constellations l’entourant à la date de nos jours.(Cette position n’est valable que tous les 26000 ans pendant quelques années compte tenu du déplacement d’un degré tous les 72 ans de l’axe de la terre sur son cône de rotation de 23°)
Il n’est pas écrit dans une langue inconnue, qui aurait été indéchiffrable quelques milliers d’années après. Il est transmis en utilisant ce qui est constant et valable pour toute civilisation scientifiquement évoluée dans la connaissance des mathématiques et astronomie c’est à dire les constantes cosmologiques du cycle de la précession (26000 ans )et peut être d’autres cycles comme la période de révolution de la planète Nibiru (son existence est-ce un mythe ou une réalité??) qui passerait près de la terre tous les 25000 ans provoquant une déstabilisation momentanée du système solaire avec des répercussions dramatiques sur la terre.

En parallèle, cette fenêtre de positionnement céleste de la terre ou du soleil “photographie a Gobekli Tepe sur le pilier 43 est aussi décrite par le calendrier solaire Maya (Je dois faire des recherches sur le sujet compte tenu des travaux de John Major Jenkis .)
J’en déduis que les anciennes civilisations sur plusieurs continents transmettent le même message depuis leur époque à l’humanité à venir.
Ce message pourrait être:
-Regardez le ciel, soyez attentif à ce qui peut se produire et qui, s’est déjà produit.
Préparez-vous à survivre à un choc avec une comète, un astéroïde, un météore.
-Préparez-vous à des changements planétaires.
-Préparez-vous à une visite de la planète NIbiru. Traduisons préparez-vous a une révélation et un retour des Aliens déjà venus précédemment sur terre?
-Comprenez que la vie sur les planètes et en particulier sur votre planète est soumise à des cycles planétaires de destruction et que tôt ou tard votre civilisation devra y faire face et sera balayée et anéantie si elle n’a pas anticipé l’évènement.
Voilà ce que je peux dire pour le moment mais j’ai des éléments complémentaires à étudier et dépouiller qui complèteront et éclaireront ce que je sais pour l’instant
Je rajouterai que des pays mettent à l’abris dans des grottes profondes des échantillons de toutes les plantes actuelles, que les russes sont en train de bâtir des centaines de refuges souterrains , que les américains ont des complexes souterrains secrets gigantesques ect Tout cela ne sent pas bon car est réalisé sans informations du public dans la plus grande opacité?
A retenir de mon dernier article:
1° L’histoire officielle de l’humanité est totalement tronquée des épisodes antérieurs à 8000 ou 9000 ans avant nous.
2° La non prise en compte par les historiens des catastrophes qu’a connu la terre et des répercussions de ces catastrophes sur les civilisations d’alors, c’est comme avoir un livre d’histoire de 1000 pages et ne garder que la dernière en disant qu'avant tout a brulé et on ne sait pas ce qu’il y avait d’écrit.
3°Nous devons rester humbles en ce qui concerne nos connaissances et accepter d’apprendre du passe pour préserver l’avenir de cette planète ou des gens qui y habitent. D’ailleurs quand on aura enfin compris à quoi servaient les pyramides (Ensembles concentrateurs d’énergies libres comme l’électromagnétisme naturel de la terre et l’énergie vibratoire qui est dans tout ce qui existe –voir découvertes oubliées de Nicolas Tesla) quand ou aura compris le symbolisme des sites sacres on fera un grand pas vers une humanité libérée des pollutions des énergies fossiles actuelles , libérée de l’oppression des élites dominantes qui nous rendent esclaves malgré nous et sans qu’on en soit conscients.
4° La civilisation actuelle a les moyens de se sauver mais aussi de courir à sa perte. Si nous continuons tel quel, le futur est sombre car des centaines d’issues fatales nous guettent. A nous de les lister (je le ferai prochainement) et de prévoir des solutions A et B pour chacune

J’ai encore beaucoup de livres américains à lire et de vidéos anglaise à visionner et traduire mais je sens que tous ses éléments vont dans le même sens , construisent des preuves indiscutables d’une histoire alternative prouvant que les civilisations remontent plusieurs centaines de milliers voir de millions d’années en arrière, mais que la terre a déjà subi cycliquement des catastrophes d’une ampleur inimaginable qui ont balayé toute trace
On peut se demander comment ils ont survécu? On devrait poser la question à Graham Hancock
La mienne c’est que s’ils avaient la possibilité de voler dans notre espace terrestre (ils ont fait des relevés cartographiques de la planète très précis avec des projections à plat dignes de Mercator et du travail de nos ordinateurs actuels –(je prépare un large article sur le sujet prouvant mes dires),ils pouvaient aussi aller sur la lune ou sur mars sur leurs bases arrière attendre que le calme revienne sur terre au moins le temps que l’atmosphère se dissipe et qu’ils puissent revenir se protéger dans les abris sous terrains terriens de l’époque .Les époques se suivent et se ressemblent.

NOTA : Je signale qu’il y a actuellement une grande controverse sur la réalité ou pas des documents issus de la NASA qui montrent des trouvailles archéologiques, des restes d’engins, de constructions, de sculptures sur la lune et sur Mars. Certainement la majorité de ces informations (Malgré les Photos à l’appui) sont des faux, mais comme il n’y a jamais de fumée sans feu je me méfie. Peut-être nous distille t’on la vérité a dosez homéopathiques comme les messages sublimaux passés dans certains films à grand succès


En cherchant sur internet j’ai trouvé ce qui suit:

http://www.astrosurf.com/luxorion/apophis.htm

En 2029 et en 2036 un astéroïde appelé APOPHIS découvert en 2004 va passer sur la même orbite que la terre avec une probabilité raisonnable de la percuter.
C’est un NEO (near earth object) de 250 mètres de longueur et 20 millions de tonnes.
D’après les cosmologues cet évènement se produit tous les 26000 ans.
Cela colle aussi avec le calendrier de précession des équinoxes dont le cycle est de 26000 ans.
Cela peut correspondre au message de Gobekli Tepe et du calendrier solaire et nos gouvernements feraient bien de s’en inquiéter et de créer une mission de suivi pour anticiper la collision si elle est programmée par l’horlogerie céleste.
Il faudra alors avancer ou retarder cette horlogerie pour dévier le projectile.
Si cela se réalise on devrait pouvoir en entendre parler avant de passer l’arme à gauche.
IL sera alors temps de vider nos caves à vin entre amis.