Klaus Smith Wikipédia

//en.wikipedia.org/wiki/Klaus_Schmidt_(archaeologist)

Klaus Schmidt,archéologie allemand est  responsable du chantier de fouilles, à Gobekti Tepe En turquie .Décédé en juin 2014 d'une ataque cardiaque.

 

Gobekli Tepe  Wikipédia

 //fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6bekli_Tepe

Göbekli Tepe en turc, ou Portasar en arménien, est un site archéologique datant de la fin du Mésolithique (voir Khiamien) au début du Néolithique (plus précisément le Néolithique précéramique A). Il est situé au sud-est de l’Anatolie, région de l’actuelle Turquie, près de la frontière avec la Syrie. Au sud-ouest se trouve la ville de Şanlıurfa. Le toponyme turc Göbekli Tepe se traduit en français par « la colline au nombril », en référence à sa forme.

 

Paradis perdu au sud-est de la Turquie ? Stonehenge en Haute-Mésopotamie ? Depuis sa découverte en 1995, Göbekli Tepe déchaîne les passions. Fouillé sur une infime partie, le site néolithique a livré des bâtiments exceptionnels structurés par des centaines de piliers mégalithiques colossaux en forme de «T». Elevés il y a 12 000 ans, 5 000 ans avant les menhirs de Carnac, 7 000 ans avant les pyramides, ces piliers sont presque tous couverts de fascinants bas-reliefs animaliers (fauves, renards, sangliers, grues, serpents...). Ce gigantesque ensemble bâti par des chasseurs-cueilleurs reste une énigme. Klaus Schmidt, le fouilleur de Göbekli Tepe décédé récemment, nous a laissé ici le passionnant et vivant récit de sa découverte et de son dégagement. Pour lui, après vingt ans de fouilles et d'études, ces enceintes de pierre constituent un «temple», un grand centre cultuel révélateur d'une révolution religieuse qui aurait précédé la révolution agricole. Abondamment illustré, cet ouvrage plonge dans l'imaginaire des bâtisseurs à un moment charnière de l'histoire de l'humanité et à l'endroit même où le monde des chasseurs-cueilleurs bascula pour engendrer celui des agriculteurs-éleveurs. Une introduction vivante et documentée à l'histoire et à l'art du Néolithique au Proche-Orient.