Le Deluge est ce un mythe ou le récit d'une catastrophe qui a affecte l'ensemble de la planète il y a des milliers d'années et dont les consequences sont gravéees dans la memoire de toute l'Humanité?

 

Voir les liens ci dessous (Site en Anglais) et ma traduction en français.

//www.ancient-origins.net/human-origins-science-religions/evidence-great-flood-real-or-myth-part-i-005340?nopaging=1

 

//www.ancient-origins.net/opinion-guest-authors/looking-evidence-great-flood-was-it-real-or-just-myth-part-ii-005349?nopaging=1

 

 

12 février 2016 - 00h51 CHRISTOS DJONIS

La preuve de la grande inondation - réalité ou un mythe? partie I

 L'histoire d'un "déluge" envoyé par Dieu (ou les dieux selon les témoignages plus anciens) pour détruire l'humanité pour ses péchés est une croyance généralisée partagée par de nombreuses religions et cultures à travers le monde, et remonte à notre première histoire enregistrée. De l'Inde à la Grèce antique, la Mésopotamie et même parmi les tribus indiennes d'Amérique du Nord, il ne manque pas de ces récits qui assez souvent sonnent très semblables. Certaines de ces histoires sont vraiment si semblables que l'on pourrait se demander si toutes les cultures autour de la planète ont connu un tel événement.

Se peut-il que tous les récits d'inondation avec tant de zèle répétées à travers le monde sont une collection de mythes ou des incidents isolés, comme le maintiennet les universitaires officiels? Ou le Déluge etait il un cataclysme mondial qui a affecté toute l'humanité à un moment donné au cours de notre préhistoire?

Cataclysme

Alors que les petites et isolées catastrophes peuvent stresser et effrayer les populations affectées de manière identique, leur effet global est de courte durée, et ils s'effacent souvent de la mémoire en quelques décennies, voire quelques années. Dans le cas de la grande inondation, cependant, nous avons une histoire qui semble n'avoir aucune limite et que chaque culture insiste sur sa nature à travers le monde. Quelle est cependant la taille et la force destructive , d'un tel désastre qu'il a réussi à se fixer dans la mémoire collective de nos ancêtres depuis des milliers d'années? A en juger par le témoignage commun, cela ne doit pas seulement avoir été un événement qui a touché tout le monde en même temps, mais pour qu'il soit devenu un élément permanent dans la psyché humaine, il doit avoir été une expérience qui a persisté, non seulement pour des jours ou des mois, mais pour plusieurs générations.

 

La montée des océans

Si ce n'est pas pas un incident isolé, quelle catastrophe connue dans le monde entier peut etre appelée le Déluge? Sans aucun doute la hausse significative des océans une catastrophe dans le monde entier à la fin de la dernière période glaciaire qui a recouvert des millions de miles carrés de terre ferme autour de la planète doit avoir été l'événement apocalyptique dont chaque culture parle. Plus particulièrement, elle a été la montée brutale des océans autour de 8000 avant JC, qui a finalement conduit à l'inondation de la Méditerranée d'abord, et enfin à l'inondation de la mer Noire. (Note: Bien que, en 1997, William Ryan et Walter Pitman ont suggéré que le flot de la mer Noire a eu lieu autour de 5600 avant JC, une étude plus tard en 2005 parrainée par l'UNESCO a confirmé que l'incident a eu lieu beaucoup plus tôt dans le temps et plus près de 8000 avant JC).

La montée des océans fût cet événement unique , de longue durée qui a remodelé de façon drastique les côtes de notre planète et celui qui a affecté simultanément toutes les civilisations côtières partout dans le monde en même temps. Même si au premier coup d'oeil, la montée progressive des océans ne semble pas répondre aux critères de l'événement derrière la légende du Déluge, un incident responsable de l'elevement du niveau des mers au niveau mondial niveau de plus de 400 pieds, a sûrement eu beaucoup d'épisodes aléatoires alors que le déluge était absolument imprévisible. Lorsque l'on considère que les hommes, par nature, ont tendance à s'installer dans des altitudes plus basses et près de l'eau, il n'y a aucun doute que toutes les civilisations préhistoriques ont été totalement dévastées par cet événement.

Une étude récente publiée dans Science Nouvelles (4 Décembre, 2010) intitulée "Elévation globale du niveau marin à la fin de la dernière période glaciaire Interrompue par des sauts brutaux" explique mieux que, après la fin de la dernière ère glaciaire, depuis d'environ 17000 BC jusqu'à 4000 BC,le niveau de la mer (en moyenne) a augmenté d'un mètre (3,2 pieds) par siècle. Toutefois, l'étude a également indiqué que cette hausse progressive des mers a été marquée par des sauts brusques de niveau de la mer à une vitesse d'environ cinq mètres par siècle (16,4 pieds). Plus précisément, l'étude a montré que les périodes entre 13000 BC et BC 11000, ainsi que entre 9000 avant JC et 7000 avant JC, ont été caractérisées par une anormale élévation du niveau de la mer.

En étudiant de plus près les changements climatiques brusques au cours des 18.000 dernières années, le temps entre 9000 avant JC et 7000 avant JC est d'un intérêt particulier. Comme les glaciers ont commencé à fondre au cours des milliers d'années avant cette période, et les températures progressivement commencé à augmenter à chaque siècle qui passe, provoquant ainsi le processus de fusion afin d'accélérer, on peut facilement présumer que ce devait être la période la plus active dans la hausse des niveaux de la mer . Plus précisément, la pire période absolue devait être le temps autour de 8000 avant JC et le «cycle d'inondation" critique qui a précédé les inondations de la mer Noire, qui a vraiment marqué la fin de cette période violente. (En fait, les précedents siecles de l'age de glace et les précedentes inondations ne sont pas parvenus auparavant à ajouter la salinité dans l'eau fraîche de la mer Noire, puis sans doute le dernier déluge global autour de 8000 avant JC doit avoir été le plus grand flot de tous les temps).

 

Autour de cette période, en plus de toutes les eaux de fonte des glaciers qui a lourdement coulé dans l'Atlantique, deux énormes lacs glaciaires en Amérique du Nord se déversent, d'abord le lac Agassiz et plus tard le lac Ojibway ont commencé à écouler dans le nord de l'Atlantique.Le Lac Agassiz seul, couvrant une superficie plus grande que tous les Grands Lacs modernes combinés (440.000 kilomètres carrés ), en c etemps là , il contenait plus d'eau que tous les lacs dans le monde aujourd'hui. On estime que l'inondation éruptive provoquée par l'effondrement du lac Agassiz seul peut avoir été responsable de la hausse du niveau de la mer de neuf pieds à l'échelle mondiale La sortie de l'eau douce totale des deux lacs était si immense que non seulement rapidement elle a fait monter le niveau de la mer dans le monde entier par plusieurs pieds, mais cet incident a pu finalement causer «l'événement 8,2 kilo ans» qui a suivi, il y a environ 8200 années (un mini-âge glaciaire qui duré jusqu'à quatre siècles).

C'est à cette epoque que la plupart des civilisations côtières autour de la planète ont été perdues. La hausse continue et rapide de la mer au cours de cette période (en moyenne de six à neuf mètres [de 20 à 30 pieds] par siècle ou plus), ainsi que les conditions climatiques défavorables qui ont accompagné ce phénomène, a rendu impossible pour les restes de toute civilisation de se réconstituer.

Le retour de l'Humanité

Seulement après 7000 avant JC quand le niveau des océans ont finalement commencé la stabilisation, la vie humaine une fois de plus a commencé à revenir à la normale. Les sites côtiers ne devaient plus être abandonnée pour un terrain plus élevé, au moins pour la plupart, et entre 6000 avant JC et 5000 avant JC, une fois de plus, nous commençons à voir des signes de l'activité humaine près de la mer. Est-ce une simple coïncidence que notre histoire "enregistrée" prend origine à cette époque? Est-il vrai que les premiers humains étaient trop primitifs pour laisser des traces de leur existence derrière, ou les premières pages de notre histoire ont été "emportées" par le déluge de la dernière ère glaciaire? Après tout, il semble que dès que les conditions climatiques défavorables ont reculé, il n'a pas fallu longtemps pour que les humains se développent à nouveau.

Christos A. Djonis est l'auteur du livre "uchronie? Atlantis Revealed ".

Traduction au Français 

JoCast

 

 

    

  • Le poisson AVATARA de Vishnu sauve Manu pendant le grand deluge (Domaine public)

  • Le deluge par Francis Danby (Domaine public)

14 février 2016 - 01:11 CHRISTOS DJONIS

La preuve de la grande inondation – réalité ou mythe? partie II

 L'histoire d'un "déluge" est un récit généralisé partagé par de nombreuses religions et cultures à travers le monde, et remonte à notre première histoire enregistrée. De l'Inde à la Grèce antique, la Mésopotamie et même parmi les tribus indiennes d'Amérique du Nord, il ne manque pas de ces recits qui assez souvent sonnent très semblables. Certaines de ces histoires son vraiment si semblables que l'on pourrait se demander si toutes les cultures autour de la planète ont connu un tel événement.

 Pour contester cette théorie, au moins jusqu'à une date récente, les anthropologues ont insisté pour que les hommes, il y a 10.000 ans, étaient beaucoup trop primitif pour avoir eu connaissance d'un tel événement. Donc, en substance, car il n'y avait pas de civilisations connues là à cette l'époque qui auraient pu être touchés par cette catastrophe naturelle, l'histoire Déluge a été pensé pour être un mythe ou une catastrophe qui ont eu lieu plus tard dans le temps, au cours de notre histoire enregistrée . Bien sûr, comme il n'y a pas d'indices de cataclysmes mondiaux au cours de notre histoire, une nouvelle fois cela conduit à la conclusion éventuelle que le déluge était soit un mythe ou un incident régional beaucoup plus petit comme l'inondation de la mer Noire.

Pendant de nombreuses années, ce fut la «logique» générale qui a dominé de nombreux esprits académiques et le plus grand défi à la théorie Ice Age Flood, lorsque cette hypothèse a été soulevée.

Nouveaux éléments de preuve

 

Tout cela a changé en 1994 avec la découverte archéologique de Göbekli Tepe, un méga site de 12.000 ans dans le sud-Turquie, ainsi que, en 2002, avec la découverte d'une ville de 10.000 ans trouvée submergée sous 130 pieds d'eau au large de la côtes ouest de l'Inde dans le golfe de Cambay. Dans ce cas, plusieurs générations de pêcheurs ont insisté sur des histoires d'une ville sous-marine dans cette région, mais leurs revendications sont passées inaperçues jusqu'à ce que le site a été découvert par hasard lors des tests de l'enquête de la pollution menées par l'Institut national de technologie de l'océan indien.

 

Il existe des similitudes entre la légende des inondations hindou de Manu et le récit biblique de Noé. Voir l'avatar de poissons de Vishnu sauver Manu lors du grand déluge.

 

 

Il existe des similitudes entre la légende des inondations hindou de Manu et le récit biblique de Noé.  

Avec l'utilisation de sonar à balayage latéral, qui envoie un faisceau d'ondes sonores au fond de l'océan, les scientifiques ont constaté d'énormes structures géométriques au fond de la mer, à une profondeur d'environ 40 mètres (130 pieds). Débris récupérés à partir du site, y compris les matériaux de construction, de la poterie, des pans de murs, des perles, des sculptures et des ossements humains ont été datés carbone et jugés âgé d'environ 10.000 ans.

Les scientifiques estiment maintenant que ce 26 kilomètres carrés de vile (10-square-mile) ont été enfoncés après la dernière ère glaciaire, lorsque la fonte des glaces il y a 10.000 ans a causé la montée des océans du monde entier de manière significative. Ce fut une découverte incroyable. Non seulement cette découverte aide à réécrire certaines des premières pages de notre histoire, mais surtout, elle confirme des témoignages anciens autour de la planète en ce qui concerne le passé des civilisations perdues (y compris celle de l'Atlantide qui, selon Platon, a été noyé par la mer au cours cette période).

 

Les premières civilisations avancées

En plus de l'ancienne ville de Jéricho, qui depuis longtemps a certaines de ses structures datées du 10ème millénaire avant JC, nous avons maintenant deux découvertes remarquables supplémentaires qui prouvent de façon concluante que l'humanité avait avancé beaucoup plus tôt dans le temps que ce que la communauté scientifique admet. À la lumière de ces derniers résultats, est-il possible aujourd'hui de supposer qu'un déluge universel, il y a environ 10.000 ans, a peut-être été celui de nos ancêtres étiquetés comme le Déluge? Certes, nous le pouvons.

La ville immergée au large de la côte ouest de l'Inde, non seulement confirme que il y a 10.000 ans les humains étaient plus avancés et donc au courant de cette catastrophe naturelle particulière, mais il se révèle en outre que la montée des eaux, en particulier entre 8000 avant JC et 7500 avant JC, a dévasté ces civilisations et détruit toutes les preuves de leur existence.

 Dans une étude publiée dans Current Anthropology (Décembre 2010), intitulé "Nouvelles lumières sur la préhistoire humaine dans l'oasis du monde arabo-persique ," Jeffrey Rose, un archéologue et chercheur à l'Université du Royaume-Uni de Birmingham, a souligné que soixante colonies très avancées ont surgi de nulle part sur les rives du golfe Persique il y a environ 7500 ans.

 

Ces colonies montrent des maisons bien bâties en pierre, des réseaux de commerce à longue distance, de la poterie élaborée, et des signes d'animaux domestiques. En l'absence de populations précurseurs connus dans l'enregistrement archéologique pour expliquer l'existence de ces colonies avancées, Rose a finalement conclu les habitants de ces nouvelles colonies étaient ceux des populations déplacées qui ont réussi à échapper à l'inondation du Golfe autour de 8000 avant JC.

 

«Le Déluge» par Francis Danby, 1840. (domaine public)

Comme de plus en plus de points de données pointent vers une telle hypothèse, est-il si difficile d'imaginer qu'un tel cataclysme mondial aurait pu avoir lieu et effacer le début de notre histoire? Si non, comment pouvons-nous justifier la hausse de plusieurs civilisations avancées autour de la planète qui, depuis l'aube de notre histoire enregistrée semblent apparaître mystérieusement à partir de rien?

En ces temps obscurs, ces gens se sont avérés être maîtres de l'architecture, l'astronomie, et en quelque sorte possédaient les compétences technologiques incroyables que ni les historiens, ni les anthropologues peuvent expliquer. Est-il possible que, en raison de l'absence de preuves tangibles, les savants ont échoué à faire le lien et de reconnaître que beaucoup de ces personnes avait des connaissances avancées des milliers d'années plus tôt et avant le Déluge?

Est-il si difficile d'accepter que les structures mégalithiques incroyables et les réalisations technologiques de notre début de l'histoire enregistrée étaient essentiellement partie d'une époque révolue "renaissance" qui a commencé une fois que la montée des océans a pris fin?

Christos A. Djonis est l'auteur du livre "uchronie? Atlantis Revealed ".

Traduction au Français

JoCast