Symbols of Ancien Sky 3 SUITE

Récemment une réponse à ces mystères est arrivée de l’extérieur de l’archéologie traditionnelle.

IL s’agit de la science des plasmas et expériences en laboratoires avec des décharges électriques

//www.youtube.com/watch?v=YZa1Tbpnypg

Le plasma: 4ème état de la matière

 

Mise en ligne le 8 mai 2011

Le plasma, cet état ionisé de la matière, est encore très peu enseigné dans les écoles en dépit du fait que 99% de l'Univers est constitué du plasma et que les applications des plasmas sont multiples et variées: tubes à néon, microélectronique, industries automobile, aéronautique, textile, etc...Ce film passe d'abord en revue les différents plasmas dans l'Univers, allant des nuages sombres aux étoiles. Ensuite l'on montre l'étude des plasmas dans le Centre de Recherche sur la Physique des Plasmas (EPFL, Lausanne) et enfin, on explique comment le plasma produit et confiné dans un tokamak pourrait fournir, grâce à la fusion nucléaire, une source inépuisable d'énergie pour les décennies futures.

//www.theplasmaverse.com/pdfs/Characteristics-for-the-Occurrence-of-a-HighCurrent-ZPinch-Aurora-as-Recorded-in-Antiquity-squatter-squatting-man-Anthony-Peratt.pdf

 Résumé-La découverte que les objets du Néolithique ou des motifs de l'âge du  Bronze ancien associés à des courants forts du type Z-pincements fournit un aperçu possible sur l'origine et la signification de ces anciens symboles produits par l'homme. Cet article compare directement les données graphiques et de rayonnement de haute intensité Z-pincements à ces modèles. Le document se concentre principalement, mais pas exclusivement, sur les pétroglyphes. Il se trouve que beaucoup de pétroglyphes archaïques peuvent être classés en fonction de la stabilité du plasma et des données d'instabilité. Comme les mêmes types morphologiques se trouvent dans le monde entier, les comparaisons suggèrent l'apparition d'une aurore intense, comme on pourrait être produit si le vent solaire a augmenté entre un et deux ordres de grandeur, il y a des millénaires

Le scientifique du plasma Antony Peratt des laboratoires  de los Alamo montre que ces formes de bâton ont enregistré des évènements électriques dans le ciel.

Quelque chose comme des aurores boréales que nous voyons aujourd’hui, mais avec  mille fois plus d’énergie ! Et cela correspond aux formes d’art rupestre précisément comme les configurations prises par la décharge électrique dans le laboratoire.

Les images d’art rupestre sont expliquées comme des feuilles de courant électrique intense dans l’évolution de la décharge de plasma.

La colonne centrale que vous voyez dans cette représentation stylisée est l’axe de la décharge. Enroule autour de l’axe il y a un tore ou une feuille tubulaire en forme de beignet de particules chargées. On observe un verre de champagne transparent au-dessus, écrase en forme de cloche dessous. Dessine en deux dimensions, la formation correspond à l’homme bâton sculpté sur la pierre par milliers.

Les deux points sous les bras sont les très lumineux rayonnements synchrotrons émis à partir du centre du tore

Les feuilles  se déforment continuellement à mesure que la décharge électrique progresse.
Le travail de Peratt a montré que l’homme bâton, la version de canard du sud-ouest américain et les variantes de Hawaï a l’Arabie saoudite sont  une forme de décharge de plasma, un sujet sur lequel il est un expert mondial reconnu.

Des milliers d’images d’art sur roches ont permis à un  super ordinateur d’identifier les formations comme on le voit à partir de positions, différentes sur la terre. L’ajustement qu’il a documents ne peut pas être accidentel. Pour les chercheurs et les scientifiques dans leur ensemble, l’art rupestre reste  un mystère non résolu. Depuis 200 ans les experts ont débattu sur la vaste bibliothèque d’images sur la pierre.
Des considérations définitives sont maintenant en main, appelant à une nouvelle perspective.
Ce qui suit est la preuve irréfutable pour des évènements électriques à haute énergie dans le ciel antique

  • Petroglyph in the Chiribiquete Natural National Park. Aborigine

    By Carlos Castaño Uribe (Email of author) [CC BY-SA 3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

  • Southern Utah

    By User Utahcamera on en.wikipedia (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

  • Rock carving on Cheung Chau Island, Hong Kong. This 3000-year-old rock carving was reported by geologists in 1970

    I, Minghong [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY-SA 2.5-2.0-1.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5-2.0-1.0)], via Wikimedia Commons

  • The sorcerer, Vallée des Merveilles, France

    Philippe_Kurlapski [CC BY-SA 2.5 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)], via Wikimedia Commons

  • Petroglyphs at Orongo, Rapa Nui (Easter Island). A Makemake at the base and two birdmen higher up

    By Rivi (Own work) [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons

  • El Abra archaeological site, Cundinamarca

    By Alvaro Botiva Contreras (Petroglifo en Alban, Colombia) [Public domain], via Wikimedia Commons

  • Petroglyph from Foppe of Nadro, Val Camonica, Italy

    Luca Giarelli, CC-BY-SA 3.0 [CC BY-SA 3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or CC BY-SA 3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

  • Running Priest[citation needed] in Capo di Ponte, Val Camonica, Italy

    By No machine-readable author provided. Laurom assumed (based on copyright claims). [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY-SA 2.5-2.0-1.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5-2.0-1.0)], via Wikimedia Commons

  • Rock Carving in Tanum, Sweden

    Author Rubén Maté. Spain

  • Carving "The Shoemaker", Brastad, Sweden

    Pre-historic petroglyph "Shoemaker" from around 1200 B.C., Brastad, Bohuslän, Sweden. Photographed by User:Julius Agrippa, August 2003.

  • Petroglyph in Roque Bentayga, Gran Canaria (Canary Islands).

    By No machine-readable author provided. Tibicena~commonswiki assumed (based on copyright claims). [Public domain], via Wikimedia Commons

  • Petroglyph at Dalgarven Mill, Ayrshire, Scotland.

    By Rosser1954 at English Wikipedia (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

//www.gipri.net/public/colombianmotifs.html

COLOMBIAN ROCK ART MOTIFS: SOME IDEAS FOR INTERPRETATION

BY

HARRY A. MARRINER

GROUP LEADER WESTERN CUNDINAMARCA INVESTIGATIONS

GIPRI COLOMBIA AUGUST 2002

//www.crystalinks.com/saquatterman.html

The 'Squatter Man' Archetype

 

//thunderbolts.info/tpod/2007/arch07/070709squatterman.htm

Memories of the "Squatter Man"

Many symbolic patterns around the world can now be seen as variations of the global "squatter man" or "stick man" first documented by plasma scientist Anthony Peratt. They are stylized derivations of a plasma discharge configuration seen in the ancient sky.

//www.thunderbolts.info/pdf/01.1PART%20I_Ch1.pdf

THUNDERBOLTS OF THE GODS David Talbott and Wallace Thornhill

 

//www.everythingiselectric.com/malta/tree-of-life-squatter-man-chi-rho.html#sacredtreesoflife-highenergyplasmadischarge

Ancient images of the Tree of Life, the Squatter Man - do they also show the Chi Rho or Red Sprites?

 

//www.everythingiselectric.com/adverdisments/geu-2.html

Micro Craters – Malta

 

//www.thunderbolts.info/forum/phpBB3/viewtopic.php?f=4&t=3536

mini craters - malta geology

 

//en.wikipedia.org/wiki/Petroglyph

Un pétroglyphe est un dessin symbolique gravé sur de la pierre (surface rocheuse à l'état naturel) et fait donc partie de l'art rupestre. Le terme provient des mots grecs petros (ou petra) pour pierre et glyphein pour gravure.

Les pétroglyphes sont généralement associés aux peuples préhistoriques néolithiques et furent la forme dominante des symboles de pré-écriture utilisés pour la communication de 10 000 av. J.-C. jusqu'à 5 000 av. J.-C. Les techniques de gravures sont principalement l'incision, le frottement ou la pulvérisation à l'aide de pierres.

La gravure préhistorique utilise plusieurs techniques qui creusent la surface d'un matériau dur (os, ivoire, roche dont la couche patinée sombre est attaquée pour faire apparaître son intérieur plus clair) :

  • par piquetage, technique très répandue qui consiste à marteler une surface rocheuse avec une pierre dure. La répétition des impacts permet de dessiner des traits ;
  • par incision, technique moins fréquente qui consiste à entailler plus ou moins profondément une roche, un os (gravure fine par la pointe d’un burin de silex, incisions plus profondes dessinant vigoureusement les contours, long travail d'incisions pouvant conduire à la sculpture) ;
  • par raclage, technique exceptionnelle qui consiste à frotter la surface d’un corps avec un instrument tranchant, produisant des effets de couleur et de volume. Des enlèvements de matière importants peuvent conduire aux bas-reliefs1.

Les pétroglyphes furent progressivement remplacés par des systèmes d'écriture plus avancés utilisant des pictogrammes et des idéogrammes. Les plus anciens pétroglyphes datent de l'époque charnière entre le début du néolithique et la fin du paléolithique supérieur. Certaines sociétés primitives ont utilisé les pétroglyphes plus longtemps, parfois même jusqu'à leur contact avec la civilisation occidentale au xxe siècle. Des pétroglyphes ont été trouvés sur tous les continents excepté l'Antarctique avec les plus grandes concentrations en AfriqueScandinavieSibérieAmérique du Nord et Australie.

 

  • Pétroglyphes de Puʻu Loa, Hawaï, États-Unis

    By LuxTonnerre from Munich, Germany (Flickr) [CC BY 2.0 (//creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

  • Pétroglyphes vus depuis le ponton en bois aménagé pour protégé les gravures.

    By LuxTonnerre from Munich, Germany (Flickr) [CC BY 2.0 (//creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

By No machine-readable author provided. Roger469 assumed (based on copyright claims). [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons