Symbols of Ancien Sky 4 SUITE

Il ne faut pas avoir peur de se demander comment les planètes peuvent avoir contribué à un environnement cosmique électrifie dont la science ne connaissait rien il y a seulement quelques décennies.

Est-ce possible qu’il y ait une erreur fondamentale glissée dans les sciences ?

De nos jours nous avons une confiance inébranlable dans la régularité des mouvements des planètes. Mais est-ce justifie ?

Si on va en arrière en 1972 Immanuel Velikovsky a allumé un feu  qui n’est pas près de s’éteindre.

Il est l’auteur du livre :

Mondes en collision, d’abord publie en 1950, et d’autres livres qui ont suivi.

Dans ces livres il réinterpréter à la fois l’histoire planétaire et l’histoire de l’humanité.

Savant distingue, collègue d’Einstein il prétendu qu’anciennement, les planètes se déplaçaient sur des cours instables.et plus d’une fois une planète est venue assez proche  de la terre pour provoquer une catastrophe mondiale. Les scientifiques n’ont pas admis ce livre et ont menace de boycott l’éditeur Mac mIllan l’obligeant à laisser tomber le livre alors qu’il était N°1 des best Sellers. Mais quand notre ère spéciale est arrivée, les sondes ont révèle des surfaces dévastées sur les s planètes et leurs lunes. Cela a réveillé un regain d’intérêt pour les revendications de velikovsky

Velikovsky a déclaré que la catastrophe  cosmique a laissé des traces sur les planètes maintenant pacifiques, notre territoire inclus.IL dit que la planète venue est apparu dans le ciel comme une comète et que sa quasi collision avec la terre a décimé les premières civilisations.

Il a dit que l’électricité a été très active dans ces evenements.Les planètes se déplaçant sur des cours erratiques sont presque rentrées en collision. Des éclairs cosmiques ont volé entre les corps se rapprochant et il a dit  que les souvenirs humains de ces évènements constituent des preuves que la science ne peut se permettre d’ignorer !

 

//misraim3.free.fr/divers2/mondes_en_collision.pdf

Mondes en collision:le livre traduction integrale par Carole Hennebault

//www.youtube.com/watch?v=rr7ov51zyGA

Mondes en collision du Pr. Velikovsky commenté par P. Jovanovic
Est-il exact que la terre a été bouleversée par des cataclysmes sans précédent ? Pourquoi les livres bouddhiques parlent-ils d'une année à 360 jours ? Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers ? Pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en déserts ? Comment explique-t-on la présence de mammouths en Sibérie - instantanément gelés alors qu'ils étaient en train de mâcher tranquillement - sachant que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ? Et pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ? D'où viennent les palmiers retrouvés au pôle Nord ? Depuis quand le 13 porte-t-il malheur ? Comment expliquer que le papyrus égyptien Ipuwer ainsi que les textes aztèques, chinois et mayas confirment le texte de la Bible des dix plaies d'Egypte ? Et pourquoi ce livre est-il le plus combattu et censuré de tous les temps ? Dans ce livre, le plus controversé de l'histoire de l'édition moderne, le Dr Velikovsky, répond de manière si révolutionnaire qu'on en ressort avec un choc intellectuel. Cette édition 2003 contient la biographie de Velikovsky reconnu
maintenant comme l'un des plus grands génies du XXe siècle, l'histoire du livre, des documents, la liste de ses découvertes incroyables - confirmées depuis par les sondes spatiales - et bien sûr "Mondes en collision ".

 

//www.varchive.org/ce/hess.htm

H. H. Hess and My Memoranda

  • Vue sur la partie nord du Grand canyon depuis un avion.

    By Hendric Stattmann (Own work) [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 4.0-3.0-2.5-2.0-1.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0-3.0-2.5-2.0-1.0)], via Wikimedia Commons

By NASA / JPL / Space Science Institute [Public domain], via Wikimedia Commons

Cela ouvre la porte à une nouvelle compréhension. Des archétypes mythiques dans son ensemble. Mais pourquoi cette preuve semble toujours absurde et incroyable ?

Pourquoi toutes les anciennes sculptures ont préserve le souvenir de dieux et de corps imposants dans un ancien ciel ?

Velikovsky a proposé dans un ouvrage encore inédit a l’époque. Il a affirmé que dans les plus anciennes époques, la planète saturne a dominé le ciel près de la terre présidant  l’Age d’or mythique

Lucas Cranach the Elder [Public domain], via Wikimedia Commons
L'âge d'or, par Lucas Cranach l'Ancien (1530).

//fr.wikipedia.org/wiki/%C3%82ge_d%27or

Âge d'or

L’âge d'or est un mythe qui apparaît principalement dans la mythologie grecque puis la mythologie romaine (qui s'y réfère sous le nom de « règne de Saturne »). L’âge d'or fait partie du mythe des âges de l'humanité, avec l'âge d'argent, l'âge d'airain et l'âge de fer.

 

Cette époque mythique appelée également « règne de Saturne » est donc l'âge qui suit la création de l'homme qui est un éternel printemps : « En l’absence de tout justicier, spontanément, sans loi, la bonne foi et l’honnêteté y étaient pratiquées. (…) La Terre elle-même, aussi, libre de toute contrainte, épargnée par la dent du hoyau, ignorant la blessure du soc, donnait sans être sollicitée tous ses fruits. » (Ovide)

Mais Saturne fut précipité sous terre, dans le Tartare, et ce fut Jupiter (ou Zeus dans la mythologie grecque) qui devint le maître du monde, soit du ciel. L’âge d’argent débutait.

Ce fut une idée scandaleuse, mais qui peut, inspirer le travail d’une vie. Les cultures ancienne s dans le monde entier ont insisté pour dire qu’un exemplaire du soleil a gouverne le ciel. Pour le s egyptiens cette ancienne puissance a été le créateur Atoum-Ra.Dans l’ancienne Mésopotamie nous voyons le soleil primitif comme une grande roue qui tourne dans les cieux et les astronomes ont appelle cet objet comme la planète saturne.

Nous devons ce savoir aux romains Mais un nom latin archaïque pour saturne était Sol, le soleil. Dans  les textes grecs antérieurs, la planète saturne s'appelle Kronos et a également été nommée Hélios-Soleil

Hélios et knosos(saturne pour les romains) étaient un seul et même dieu.

Citation de : Frawz boel classicist

 

  • © Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons, via Wikimedia Commons
    Statuette Helios Louvre

  • Toile du peintre belge Rubens représentant Cronos dévorant un de ses enfants

    Peter Paul Rubens [Public domain], via Wikimedia Commons

  • Antiquité égyptienne, Horemheb devant le dieu Atoum, fr:Musée de Louxor, Louxor, Égypte.

    By GD-EG-Louxor-106.JPG: Français : Photo personnelle de Gérard Ducher (user:Néfermaât). derivative work: Oltau (GD-EG-Louxor-106.JPG) [CC BY-SA 2.5 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)], via Wikimedia Commons

//fr.wikipedia.org/wiki/Textes_des_Pyramides

Les Textes des Pyramides sont les plus anciens écrits religieux connus à ce jour. C'est la somme des conceptions funéraires des Égyptiens de l'Ancien Empire, c'est-à-dire d'il y a 4 500 ans (même plus, si l'on considère que ces conceptions ont dû naître antérieurement, avant d'être retranscrites sur la pierre).

Ces textes, d'abord uniquement inscrits dans les pyramides des rois, vont ensuite aussi figurer dans celles de leurs reines à la fin de l'Ancien Empire. Certaines formules se retrouvent au Moyen Empire dans le corpus des Textes des Sarcophages. Dans les pyramides à textes, ces écrits sont gravés en colonnes sur les murs des corridors, des antichambres et des chambres funéraires. Les murs qui entourent le sarcophage ne portent généralement pas de textes. Les plafonds sont couverts d'étoiles. Il semble que la pyramide la plus tardive inscrite partiellement avec les textes des pyramides soit celle du « chef des scelleurs »Rêhérychefnakht, dans la nécropole entourant la pyramide de Pépi Ier.

En 1881, Gaston Maspero découvre ces textes dans la pyramide d'Ounas.

  • Vestiges de la pyramide d'Ounas.

    By Jon Bodsworth (www.egyptarchive.co.uk) [Copyrighted free use], via Wikimedia Commons

  • Texty pyramid ve Venisově pyramidě

    Par Brooklyn Museum — originally posted to Flickr as Egypt: Sakkara, Domaine public, //commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7202334

Atoum était l’arbitre du destin perche sur le sommet du pôle nord

Ici doit être le nœud de l’univers, le centre de régulation

Citation de T Rundh Clark

 

Ce spot immobile dans le ciel c’est précisément l’endroit où les traditions astronomiques ultérieures de la Grèce vers la perse et la chine, tous ont affirmé que Saturne avait gouverné le monde

Une contradiction avec tous les principes que nous tenons pour acquis, aujourd’hui.
Qu’est-ce que saturne la lointaine planète à avoir avec le pôle?

 

Les anciens chroniqueurs insistent pour dire que la planète saturne qui n’est aujourd’hui qu’un point dans le ciel avait présidé l’âge d’or.

Une époque d’abondance d’harmonie cosmique et de grandeur.

Le nom archaïque de l’Italie était Saturnia et la tradition a jugé que ce nom avait été donne au site d’origine de Rome.

Le sabbat le jour spécial de repos et de révérence était le décès de saturne, le jour de Saturne. Une journée honorée dans toute la méditerranée, le proche orient et au-delà.

Le festival populaire Romain les saturnales était un retour symbolique à la Saturnia Regna, reine de Saturne, l’Age d’or.

Contenu symbolique dans une grande partie de nos propres célébrations du nouvel an et de Noel retraçant les saturnales romaines et les festivités connexes anciennes.

Sous une forme ou un autre toutes les cultures qui se souviennent du règne de Saturne considèrent la planète Dieu comme le père des rois, le père de la nation ou de la course.

Saturnalia, sculpture de Ernesto Biondi (en) (1905), Jardín Botánico de Buenos Aires

//fr.wikipedia.org/wiki/Saturnales

Saturnales

Les Saturnales (en latin Saturnalia) sont durant l'antiquité romaine des fêtes se déroulant durant la période proche du solstice d'hiver (du 17 au 24 décembre) qui célèbrent le dieu Saturne et sont accompagnées de grandes réjouissances populaires. Durant cette période, les barrières sociales disparaissaient, on organisait des repas, on échangeait des cadeaux, on offrait des figurines aux enfants et on plaçait des plantes vertes dans les maisons, notamment du houx, du gui et du lierre. À partir de 274, les Saturnales seront prolongées le 25 décembre par le Dies Natalis Solis Invicti « le jour de naissance de Sol Invictus »1. La conversion de l'empereur Constantin Ier en 312 favorise la diffusion du christianisme et quelques années plus tard, la première célébration de la naissance deJésus de Nazareth est enregistrée le 25 décembre comme syncrétisme2,3 des fêtes précédentes. Lorsque Théodose Ier interdit les cultes non-chrétiens, le Noël chrétien, la seule fête qui subsistera, a alors intégré de nombreux éléments païens issus des Saturnales.

La suite directement sur le film ………

Choisir la traduction en Français.

 

Si les évènements mythiques sont expliqués par des évènements inconnus de notre monde actuel que peut-nous dire l’univers électrique de l’ancien monde et de l’avenir de l’humanité?

A suivre !