Le “Cleopatra” est un cylindrique en acier, construit autour de l’obélisque pour l’envelopper totalement, comme une “véritable carapace”. Ressemblant à un sous-marin, il mesure 28 m de long sur 4,9 m de diamètre. Il a été conçu par l'ingénieur John Dixon et confié aux commandes du capitaine Carter. Il comporte un gouvernail, deux quilles de roulis, un mât pour les voiles d'équilibrage et un rouf (cabine de pont). Ne disposant pas d’élément moteur, il doit être remorqué par le navire “Olga”, commandé par le capitaine Booth.

  • See page for author [CC BY 4.0 (//creativecommons.org/licenses/by/4.0)], via Wikimedia Commons

  • Alexandria November 1879:
    the obelisk is encased in order to protect it when it is taken down.
    Notice the American flag flying from the top.

  • Alexandria 1879: Gorringe made this drawing while he prepared to lower the obelisk

  • Alexandria December 1879: the obelisk is in a horizontal position.
    It will be lowered to the ground, step by step.
    The American flag is hoisted again.

//egyptophile.blogspot.fr/2014/12/lobelisque-de-new-york-une-aiguille.html

New York a aussi son obélisque. Il trône dans Central Park, à côté du Metropolitan Museum of Art, depuis janvier 1881, trois années après l’installation de son double sur les bords de la Tamise, à Londres. 

//www.lorrainecafe.fr/discussions/d%E2%80%99un-ob%C3%A9lisque-%C3%A0-l%E2%80%99autre.3807/

Superbe document ou vous trouverez tout ce qu’on peut chercher sur les obelisques.

D’un obélisque à l’autre...

 


L’obélisque d’Axoum (Ethiopie) avait été dérobé par Benito Mussolini lors de l’occupation italienne de l’Ethiopie de 1936 à 1941. Il fut transporté à Rome puis érigé le 31 octobre 1937

 

  • L'obélisque d'Axoum abattu pour le transporter en Italie.

L’obélisque consacré au catholicisme.

Lorsque l’empereur Caligula fit ramener d’Alexandrie l’obélisque qui se dresse place Saint Pierre à Rome, il ne se doutait pas qu’un monument hérité du polythéisme allait devenir, un millénaire plus tard, un symbole du catholicisme.

Le 16 septembre 1586, soit plus de deux siècles avant l’érection de l’obélisque de la Concorde (1836), va être dressé un monolithe de 268 T et de 25,37m de haut ! Auparavant on se livre aux mêmes préparatifs et cérémonies religieuses faites en 1585. Le Château de Fontana reprend son service sur un chantier qu’on peut qualifier de pharaonique : »… 40 cabestans, mus par 800 hommes et 140 chevaux, tirent sa partie supérieure, tandis que quatre moteurs semblables font avancer la base et la plateforme qui lui sert d’appui » (1) Après quelques sueurs froides l’obélisque se dresse fièrement sur la place Saint Pierre.  

 

 

  • L'obélisque de la place Saint-Pierre à Rome

  • Domenico Fontana [Public domain], via Wikimedia Commons
    This next image is more classical and probably iconic, at least in the history of science world, and is found in the superb book by Domenico Fontana, Della Transportatione dell'Obelisco Vaticano (published in Rome in 1590 and again in 1604

2-3-3 Déplacement  du monolithe de Mussolini.

 //fr.wikipedia.org/wiki/Monolithe_Mussolini

 

L'obélisque de marbre blanc faisait partie intégrante de la planification du forum Mussolini. Le gouvernement fasciste a cherché à masquer la crise de l'ensemble de l'économie italienne et de la production de marbre en particulier par d'énormes commandes, dignes des grands travaux des empereurs romains9. Cela comprenait les 60 statues monumentales du stade et le globe de marbre de Carrare sur le forum Mussolini, qui mesure trois mètres de diamètre, pour un poids de 37 tonnes, et devait représenter la plus grosse boule du monde en pierre naturelle10.

L'extraction des blocs de marbre de Carrare a commencé en 192811. On avait choisi un banc de marbre sans défaut ni fissure dans la zone de Fantiscritti, dans les montagnes au-dessus de Carrare, précisément dans la carrière Carbonera9.

Les carriers, à qui l'on donne le nom de marmoristi, commencèrent leur travail et réussirent à libérer du banc rocheux un énorme bloc de 19,00 × 2,35 × 2,35 mètres12. Ce bloc de marbre fut poussé dans un cadre de transport pour lequel avait été préparées 50 tonnes de lourdes poutres, de manière à protéger le bloc contre les dommages du transport12. La descente de 800 mètres des pentes de la montagne a été réalisée par une méthode spéciale, appelée lizzatura (« glissage ») : le bloc de pierre est fixé avec des cordes qui sont lentement détendues. Avec cette méthode, la descente de l'ensemble pesant 300 tonnes du bloc et de son cadre, assurée par des câbles d'acier, fut réalisée sur des planches de bois savonnées jusque dans la vallée, par une incision naturelle dans les montagnes de marbre, que l'on appelle à Fantiscritti « le Grand Canal »9.

Le monolithe fut tiré par 36 paires de bœufs sur une distance de onze kilomètres, jusqu'au port de Marina di Carrara13 : 70 000 litres de savon furent utilisés comme lubrifiant sur les planches de bois. Ce transport mobilisa les efforts de 50 hommes durant huit mois. Dans le port de Marina di Carrara, une rampe avait été aménagée : l'échafaudage en bois fut enlevé, et le bloc fut poussé de la rampe sur la barge Apuano, préalablement hissée sur un lit de sable jusqu'au niveau de la rampe13. En juin 1929, la barge transporta le bloc jusqu'à Fiumicino et, de là, sur le Tibre jusqu'à Rome12. La préparation du monolithe requit un total de 10 000 heures de travail. Les dépenses s'élevèrent à 2 450 000 lires, somme considérable pour l'époque13.

À Rome, l'obélisque fut déchargé de la barge à l'aide d'un tracteur, puis, accompagné par un nombreux public jusqu'à son site de destination, il fut placé dans un cadre en acier et hissé sur sa base par des moyens hydrauliques.

Le 4 novembre 1932, Mussolini inaugura l'obélisque

 

//www.youtube.com/watch?v=f0ledvZzXHs&t=7s

Monolite 1929 Cave Di Marmo Di Carrara Lizzatura N1.avi

 

//www.youtube.com/watch?v=lu40vjCjZ8c

Monolite 1929 Cave Di Marmo Di Carrara Lizzatura N2.avi

 

 

//www.youtube.com/watch?v=Ldtfu8iSrAo

MONOLITE 1929 CAVE DI MARMO DI CARRARA LIZZATURA ISTITUTO LUCE

Monolithe de 300 tonnes tire par 74 bœuf Transport bois sur bois graissé

Les films

Descente et Passage sous un pont ferroviaire d’un monolithe de marbre. Le terrain dans le tunnel a été approfondi de deux metres. Le monolithe est maintenu par de puissants treuils à poulies moflées et roule sur des rondins de bois

Nous constatons l’efficacité de la descente bois sur bois.

Une fois en  bas de la pente ou a utilisé 37 paires de bœuf pour trainer la charge

On avance par phases de 30 à 50 metres. Les rondins récupères derrière sont replaces devant.

Sur le film on voit toute la force que doivent produire les pauvres  bœuf pour vaincre le frottement statique et lancer une nouvelle avancée de la charge.

 

Arrive sur le port le monolithe est déshabille de sa protection en bois et embarque sur un bateau avec une grue.

 

Traction par train de bœufs, sur une voie spécialement aménagée.

//messagedelanuitdestemps.org/index.php/2016/03/13/comment-les-anciens-faisaient-ils-pour-deplacer-300-tonnes/

 

Comment les anciens faisaient-ils pour déplacer 300 tonnes ?

 

Traction du Monolithe par 36 paires de bœufs sur des rails en bois savonnés pour réduire les forces de frottement. Fort heureusement, le parcours de 11 kilomètres entre la carrière et le port ou sera embarqué le monolithe est un parcours descendant. Le dénivelé y est négatif ce qui facilite considérablement la tâche.

  • Traction du monolithe sur route, dans sa cage de transport.
    By Anonymous [Public domain], via Wikimedia Commons

    Transport sur une route en le faisant glisser sur des rails en bois savonnée. Tracte par 72 bœufs.

//www.youtube.com/watch?v=dEQmxpKZJX4

Trasporto del monolite di marmo da Carrara

 

//www.youtube.com/watch?v=PwcCxJJsCf0

Il faticoso trasporto del monolite destinato al Foro Mussolini per le vie di Carrara.

//www.youtube.com/watch?v=t3z-RvOFAFw

 

Roma: l'innalzamento del monolite Mussolini

 

//www.youtube.com/watch?v=VZ91KgmWdKE

Roma L'obelisco Mussolini alla Farnesina. I lavori per il collocamento della base sulla quale

 

//www.youtube.com/watch?v=T7D_ySvwUco

 

L'innalzamento dell'obelisco

Synthese :

Monolithe de 19 mètres et de 300 tonnes tire par 74 bœuf. Transport dans cadre bois et acier  glissant sur des  poutres en  bois  abondamment savonnées.

On voit sur les films  une poulie mobile  sur laquelle roule le câble de tirage .On peut donc en déduire qu’il y a une démultiplication de l’effort de moitié .Soit un effort de tirage égal à la moitié de  l’effort de frottement 

Sur sol plat en considérant qu’un bœuf à la force de 4 personnes soit  environ 100  kg, il faut un  Coefficient de  frottement de 0,06.

En effet avec un coef de frottement théorique de 0,06 nous obtenons par le calcul un effort de tirage en mouvement uniforme de 18 tonnes soit 600 personnes .Compte tenu de la division de l’effort  de tirage nécessaire , par deux grâce à la poulie a deux brins  on n’a besoin  que de  9 tonnes de tirage soit 300 personnes donc 300/4= 75 bœuf.

Nous constatons que le tirage sur des poutres de bois savonnées   est très efficace car un coefficient de frottement de 0,06 est très faible et ressemble à un roulement. Il faut préciser que le sol était en pente descendante ce qui a aidé au tirage en créant  un effort parallèle à la voie dans le sens du  déplacement

2-3-4  Mise en place des trilithons de Baalbeck

Retour au document de JPA

//www.persee.fr/docAsPDF/syria_0039-7946_1977_num_54_1_6623.pdf

S’y reporter pour lecture complète

Extraits :

 . La carrière de Cheikh Abdallah se trouve à une médiocre distance du sanctuaire (800 m)  . Deux moyens de tractions s'offrent à notre esprit, dont nous venons de considérer l'efficacité : la charge placée sur des rouleaux de bois de cèdre  pouvait être halée soit à l'aide d'un attelage de bœufs ou de mules, soit à l'aide de cabestans manœuvres par des ouvriers.

 

L’auteur élimine la solution dé tirage par bœuf trop compliquée à mettre en œuvre et propose une  solution de tirage par des hommes aides de cabestans sur la base des cabestans utilisés pour le tirage du monolithe de Pierre le Grand.

 

 

 Tout se tient dans le raisonnement de l’auteur, mais je dois apporter les compléments suivants :

L’auteur suppose que les trilithons ont été mis en place par les romains et donc avec l’usage de cabestans et de treuils à poulies

Certains auteurs considèrent non sans raisons objectives que les trilithons peuvent être bien plus anciens que l’époque de l’édification des trois temples romains.

L’usure sur les trilithons est visiblement très supérieure à celle des blocs des temples.

Voir ://vejprty.com/baalbek.htm

Jupiter's Temple, Baalbek, Lebanon 

Are the  World's Biggest Building Blocks Prehistoric?

 

 Les blocs du trilithons pourraient  être vieux de  milliers d’années, compte tenu que Baalbek est datée de l'époque phénicienne de la fin du troisième millénaire avant JC. Ce qui, alors nous place à une époque où le fer et les moyens de tirage, levage des grecs et romains n’existaient pas encore. Alors il faut imaginer qu’on  tire ces blocs sur des rondins de bois, peut-être, mais sans possibilité de dédoublage des efforts.

 

Mes calculs pour les  trilithons : Poids moyen 800 tonnes

Par tirage avec des hommes et en déplaçant le monolithe directement sur le sol il faudrait, au minimum 23000 personnes. (Coef frottement 0,6)

En déplaçant le bloc sur un  traineau en bois lui-même roulant sur des rondins de bois il faut 3200 tireurs. (Coef frottement  théorique 0,08).

Encore faudrait-il que les rouleaux bois supportent ces 800 tonnes.

Cas des 23000 personnes

Si un homme occupe au sol 0,75 m2 il faut 17250 m2.Si les tireurs sont repartis sur 7 mètres devant la largeur du  monolithe pour tirer dans  l’axe, les colonnes d’ouvriers vont occuper environ2, 5 km de long. Cela semble irréalisable car comment coordonner les tireurs, comment négocier les virages .Comment gérer l’intendance pour 23000  Personnes (logement, nourriture, repos, habillement. Par ailleurs ou trouver 23000 personne disponibles pendant des mois à faire ce travail pénible sans s’occuper de leurs  propres besoins familiaux ?

Cas des 3200 tireurs

IL faut 2400 m2

Si repartis sur 7 mètres de large en colonnes il faut des colonnes de 342 m. C’est peut-être d’avantage réalisable, mais reste très complique en organisation du travail en particulier lorsqu’on qu’on arrive sur le lieu de dépose et qu’il faut monter le bloc et le positionner ajusté avec précision contre le bloc précèdent.

Pour les blocs présents sur la carrière et qui, pèsent jusqu’à 1200 tonnes, la difficulté est décuplée car il faudrait  36000 personnes pour le tirer au sol et 4800 personne  pour le tirer sur des  rouleaux de bois.

Ma conclusion : Les exemples de tirage dans les époques récentes de blocs jusqu’à 1250 tonnes n’ont été possibles que par l’emploi de techniques de démultiplication des efforts nécessitant une connaissance importante des mécanismes à poulies treuils et  cabestans.

Ces techniques n’étant pas connues aux temps anciens (avant époques romaine et grecque) les anciens n’ont pas pu tirer des blocs de plus de quelques centaines  de tonnes. S’ils l’ont fait c’est qu’ils avaient  des techniques, des savoirs que nous ne connaissons pas .Mais en tout cas ces civilisations du passé étaient alors bien plus en avancées dans les connaissances techniques  que ce que nous enseignent les livres d’histoire.