Culture astronomique : La connexion stellaire

De nos jours notre vie moderne  se passe de note lieu de résidence à notre lieu de travail.

 Nous regardons notre montre ou notre iPhone, ou notre tablette pour nous connecter au monde. Nous savons quelle heure il est, quel temps il fait  et planifions le lendemain sans jamais devoir lever les yeux vers le ciel.

 Nous sommes déconnectés de la réalité et vivons dans un monde virtuel.
Nos ancêtres d’il y a des milliers d’années regardaient le ciel tout le temps en particulier la nuit. C’est là qu’ils trouvaient les réponses à leurs questions sur le temps qui passe et la mécanique céleste.

 Ils  étaient eux connectés au ciel, aux Etoiles, aux constellations.

 Cela a marque et guide leurs existences.

 Ils ont construit des observatoires, des calendriers et dessiné des constellations dans la disposition de leurs temples ou monuments qui marquaient le passage du temps.

Pour eux l’astronomie faisait partie de leur culture. Le cosmos les a aidés à comprendre le monde et son fonctionnement cyclique.

Nous devons nous réapproprier les connaissances des anciens à la lumière de nos propres découvertes et de notre propre savoir actuel afin de compléter et d’élargir cette vision cosmique réponse à nos questions du passe et de l’avenir de l’humanité.

Revisiter les connaissances astronomiques des anciennes civilisations, c’est parcourir les cycles qui régissent la naissance le développement et la chute des civilisations selon le grand cycle que Platon a appelle la grande année de 26000 ans et peut être même au-delà, d’autres cycles cosmiques qui relient la terre  et notre galaxie à l’ensemble du cosmos.

Je vous propose de regarder les vidéos du symposium Stellar Connections: Explorations in Cultural Astronomy.

 

Le symposium a été diffusé sur Internet le 20 octobre 2012 au Rasmuson Theatre, au National Museum of American Indian, au National Mall de Washington, DC.

 

//www.youtube.com/watch?v=uPhMN5b8tSM

Stellar Connections: Explorations in Cultural Astronomy - Pt. 1, Gary Urton

Dans les visions du monde indigènes - où l'humanité, la nature et le monde spirituel sont étroitement liés - le ciel nocturne fournit des conseils spirituels et de navigation, du temps, des prévisions météorologiques, des histoires et des légendes qui nous disent comment vivre correctement. L'astronomie culturelle, également appelée archaeoastronomy ou ethnoastronomy, explore les manières distinctes dont l'astronomie est culturellement incorporée dans les pratiques et les traditions de divers peuples.

 

Dans la première partie, Douglas Herman, géographe principal du Musée national des Indiens d'Amérique, présente le symposium et les conférenciers. Gary Urton donne sa présentation intitulée «Cosmologies de la voie lactée: vues sud-américaines sur l'unité de la terre et du ciel».

Gary Urton est le professeur d'études précolombiennes de Dumbarton Oaks dans le programme d'archéologie du département d'anthropologie de l'Université Harvard. Il a reçu son doctorat en anthropologie à l'Université de l'Illinois, Champaign-Urbana, en 1979. Ses recherches portent sur divers sujets de l'histoire intellectuelle préhispanique et des débuts de la colonisation des Andes en s'appuyant sur des matériaux et des méthodes en archéologie, ethnohistoire et ethnologie. Il est l'auteur de nombreux articles et livres sur les cultures andine / quechua et la civilisation Inka, dont "Au carrefour de la terre et du ciel" (1981), "L'histoire d'un mythe" (1990), "La vie sociale de Numbers "(1997)," Inca Myths "(1999)," Signes de l'Inka Khipu "(2003), et" Le Khipus de Laguna de los Cóndores "(2008). Il est le fondateur / directeur du projet de base de données Khipu à l'université de Harvard (depuis 2002).

Comment les anciens ont-ils vu la voir lactée ? La voie lactée est vue comme une grande rivière par les indiens d’Amérique du sud. Les shamans communiquaient avec la voie lactée grâce  à l’absorption de produits hallucinogènes

Voir la vision cosmologique exprimée par le desana cosmos

Vue à 360° de la Voie lactée. Ce photomontage comprend des photos prises dans l'hémisphère nord (à Fort Davis aux États-Unis) et d'autres, dans l'hémisphère sud (à Broken Hill en Australie).
By Digital Sky LLC [CC BY-SA 2.5 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)], via Wikimedia Commons

//www.youtube.com/watch?v=nVny6LnTOLg&t=2s

Stellar Connections: Explorations in Cultural Astronomy - Pt. 2, Michael Wassegijig Price

Dans la deuxième partie, Michael Wassegijig Price présente «Les panthères sous-marines, les Thunderbirds et le savoir anishinaabe des étoiles».

Michael Wassegijig Price est Anishinaabe et membre inscrit des Premières Nations de Wikwemikong. Il est actuellement le doyen académique du White Tribal and Community College situé sur la réserve de White Earth, dans le nord-ouest du Minnesota. Michael a consacré toute sa carrière à la préservation des connaissances autochtones et au succès des collèges communautaires à gestion tribale dans les communautés réservistes. En 2002, Michael a écrit un article intitulé «Anishinaabe Star Knowledge», qui était une compilation d'histoires d'étoiles et de connaissances célestes du peuple Anishinaabe, également connu sous le nom de Chippewa et Ojibway.

//www.youtube.com/watch?v=Hz4jlfA8A9U

Stellar Connections: Explorations in Cultural Astronomy - Pt. 3, John MacDonald

Dans la partie 3, John MacDonald présente «Le ciel arctique - L'astronomie inuit, les traditions des étoiles et la légende»Maintenant à la retraite, John MacDonald a passé la plus grande partie de sa vie active dans l'Arctique canadien. Il a été pendant 25 ans coordonnateur du Centre de recherche d'Igloolik situé dans la communauté inuite d'Igloolik, dans la région nord de l'île de Baffin au Nunavut. Tout au long de son séjour à Igloolik, il a collaboré étroitement avec les aînés inuits locaux pour consigner et documenter l'histoire orale et les connaissances traditionnelles de la région. Une partie de ce travail comprenait une étude majeure de l'astronomie et de la cosmologie inuites, qui a mené à la publication de son livre «Le ciel arctique - Astronomie inuite, légende des étoiles et légende» (1998, 2000). Longtemps intéressé par l'histoire de contact entre Européens et Inuits, MacDonald édite et annote actuellement un journal inédit documentant les premières rencontres entre les Inuits de la région d'Igloolik et les membres d'une expédition navale britannique de 1820 qui cherchait un passage du Nord-Ouest de l'Atlantique au Pacifique.

//www.youtube.com/watch?v=FCkhZZP3HfQ&t=28s

Stellar Connections: Explorations in Cultural Astronomy - Pt. 4, Babatunde Lawal

Dans la quatrième partie, Babatunde Lawal donne une conférence intitulée «Une grande calebasse à deux moitiés: la vision yoruba du cosmos». Par la suite, Douglas Herman, géographe principal du Musée national des Indiens d'Amérique, anime un segment de questions et réponses avec Babatunde Lawal, John MacDonald et Michael Wassegijig Price.

 

Babatunde Lawal est professeur d'histoire de l'art à la Virginia Commonwealth University de Richmond, en Virginie. Il se spécialise dans l'art de la diaspora africaine et africaine avec une recherche personnelle sur les arts anciens et contemporains du Nigeria, en particulier la culture visuelle des Yoruba et ses influences dans les Amériques. Ses publications sur l'art yoruba examinent ses implications ontologiques, sociales, culturelles, religieuses et esthétiques ainsi que la dynamique du changement. Une grande partie de ses données provient d'analyses formelles et iconographiques renforcées par des interviews sur le terrain et l'Odù Ifá, collection de mythes d'origine, spéculations astronomiques, commentaires philosophiques et remèdes transmis par le passé et souvent référencés par les devins Yoruba pour aider les clients en temps de crise . La présentation de Babatunde Lawal au symposium se concentrera sur la vision Yoruba du cosmos comme "une grande calebasse à deux moitiés". Le sommet représente le ciel masculin, et le fond, la terre féminine. On pense que la calebasse est soutenue par une constellation de phénomènes métaphysiques et physiques (àse) dont dépend l'avenir de l'humanité. Ainsi, l'astronomie culturelle occupe une place importante dans la culture et l'art yoruba, servant à diverses fins telles que le contrôle social, la mesure du temps, la détermination des orientations, les vicissitudes du processus existentiel et, surtout, le renforcement de la foi d'une vie après la mort.

Une autre vidéo très interessante sur les connaissances des anciennes civilisations sur la précession des équinoxes et la grande année de 26000 ans qui en résulte.Cette grande anne pourait avoir des répercussions sur l’apparition et la chute des civilisations ainsi que sur le degré de conscience des humains selon la position de la terre dans ce voyage cyclique de 24000 ans.

//www.youtube.com/watch?v=1azoIQB2PMc&feature=youtu.be

Walter Cruttenden: Precession and The Lost Star Of Myth And Time FULL LECTURE

 

Description: Walter Cruttenden discutera de l'ancienne croyance répandue selon laquelle l'histoire évolue dans un vaste cycle alternant des âges sombres et dorés - quelque chose que Platon appelle la Grande Année. Tout comme la terre tournante produit le cycle de la nuit et du jour, et que la terre en orbite produit les saisons, Walter montrera que la précession observable est aussi le produit du mouvement céleste, l'orbite du soleil autour d'une autre étoile et que cela était connu des  anciens. Cette présentation inclura des preuves de Hamlet's Mill, une explication et une animation de la précession et les raisons de sa mauvaise interprétation moderne, et un aperçu inspirant du héros mythique sur la roue du temps.

Biog: Cruttenden est l'auteur du best-seller Lost Star of Myth and Time et écrivain / producteur du documentaire primé The Great Year, narré par James Earl Jones. En tant que directeur de l'Institut de recherche binaire, Walter et son équipe effectuent des recherches et publient des articles sur la mécanique céleste de la précession et ses implications pour la compréhension des cultures anciennes. Walter est également l'organisateur de la conférence annuelle sur la précession et la connaissance ancienne, ainsi que l'hôte du podcast populaire The Cosmic Influence.

 

Commentaires :

Des civilisations d’il y a 5000 ans nous n’avons que quelques restes de pierre et nous dévons les imaginer selon notre propre paradigme qui nous fait dire que  tout ce qui a été avant nous devait être plus primitif.(Théorie de l’évolution de Darwin).

Cela ne colle pas avec les dernières découvertes.

Vestiges de pyramides de la civilisation de Caral
I, Xauxa [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY 2.5 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5)], via Wikimedia Commons

Quelques exemples traités dans la vidéo

 Caral au Pérou étudie  depuis 1997

On trouve des ruines de constructions en blocs d’argile contenus dans des bacs de matières organiques .Cela a  permis une datation précise au carbone 14.

Ces pyramides ont 4700 ans .Elle sont donc contemporaines des pyramides d’Egypte datées de  2500 a JC. Cela détruit la théorie selon laquelle la civilisation est d’abord apparue en Mésopotamie et Egypte le long du croissant  fertile

Cela nous fait penser que notre histoire est fausse.

A Caral on n’a pas trouvé d’armes, mais des signes d’échanges commerciaux. On avait donc une société sans problèmes de rivalités.

On nous dit que l’Amérique a été découverte par Christophe colon en  1492 

On nous dit qu’avant il n’était pas possible de traverser l’atlantique.

Mais c’est sans compter sur le savoir-faire maritime des égyptiens. La barque solaire trouvée près de Chéops  fait 43 mètres de long

Les bateaux de Christophe Colomb avaient en moyenne 22 m de long.

  • Vue générale de la barque solaire de Khéops.

    By No machine-readable author provided. Bradipus assumed (based on copyright claims). [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY-SA 2.0 be (//creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/be/deed.en)], via Wikimedia Commons

L’objet d’Anticythère :

La découverte  de l'objet d’Anticythère daté de -100 av JC pose un problème insoluble.

En effet les outils avec des pignons n’ont été inventés qu’à partir de 12 Emme ou 14 Emme siècle en Europe. Donc on n’aurait pas dû trouver cela si loin dans le passe. On y trouve un système de différentiel qui n’a été développé en Angleterre qu’en 1800 c’est 2000 ans out of place.

L’objet a été reconstruit à l’aide de logiciels de dessin et calculs sur ordinateur. On obtient une sorte d’ordinateur mécanique pour suivre  l’orbite des planètes, du soleil et de la lune. Les ratios entre les pignons des engrenages correspondent aux ratios des mouvements dse planètes autour du soleil.

  • Le fragment principal de la machine : 20 × 20 cm environ.

    By No machine-readable author provided. Marsyas assumed (based on copyright claims). [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY 2.5 (//creativecommons.org/licenses/by/2.5)], via Wikimedia Commons

  • Modèle reconstruit de la machine par Mogi Vicentini.

    I, Mogi [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY 2.5 (//creativecommons.org/licenses/by/2.5)], via Wikimedia Commons

Pile voltaïque.

La batterie a été découverte par Volta en 1760 mais à Bagdad on a trouvé des batteries vieilles d’au moins 2000 ans. Le sol ou elles se trouvaient avait été remanie donc la datation au Carbonne 14 peut être celle des éléments  autour des batteries. Mais celles-ci peuvent être bien plus vielles. Elles pourraient avoir 4000 ans. Ces batteries sont deux fois plus puissantes que les  premières batteries  mises au point par Volta.

 

  • Pile voltaïque.

    By Luigi Chiesa (Own work) [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

  • Schéma de la pile.

    By Chatsam (Own work) [GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Soins dentaires :

On n’a traité correctement les problèmes dentaires  que depuis 100 ans. Au Pakistan on  a trouvé e 13 squelettes de plus de 8000 ans. L’un avait une molaire qui avait été forée. Un dentiste a pu vérifier que même si le matériau de remplissage était absent le travail avait été très bien fait. On a utilisé des  mèches de diamètres différents. On a perce sans casser ou raye r l’email de la dent.

Terra preta.
By Holger Casselmann (Own work) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Terra ¨Preta

On trouve en Amazonie des sols de ce qu’ont appelé Tera preta .Cette terre contient 5 milliards de microorganismes par cm3.Elle a une consistance semblable a du yogourt ?

On y trouve du charbon .Mais on n’a pas trouve la formule pour la reconstituer

Les premières datations de ces poteries donnent 8000 à 9000 ans.Il semblerait qu’il y a  eu sur place une garade civilisation il y a des milliers d’années.

//fr.wikipedia.org/wiki/Terra_preta

La terre noire (terra preta en portugais, également appelée Amazonian dark earth ou Indian black earth dans la littérature scientifique) est un anthrosol, un type de sol sombre d’origine humaine et d'une fertilité exceptionnelle due à des concentrations particulièrement élevées en charbon de bois, matière organique et nutriments tels que azote, phosphore, potassium, et calcium. Il contient aussi une quantité remarquable de tessons de poterie, et l'activité micro-organique y est des plus développée. La terra mulata est un autre type d'anthrosol qui lui est généralement associé.

Ces sols ont été créés par l’homme entre -800 et 5005, et sont d'origine précolombienne. Des milliers d'années après sa création, il est si réputé au Brésil qu'il est récolté et vendu comme terreau à poter (voir pédologie). Sa profondeur peut aller jusqu'à 2 mètres [référence nécessaire].

Les étendues de terra preta sont généralement entourées de sols infertiles, principalement l'oxisol, mais aussi ferralsols, acrisols et arénosols.

 

//www.granpaititi.com/terra-preta-paititi-135.html

Amazone le mystère de la terre noire

Avebury 

Les pierrres sont alignées suivant  les polarites  magnetiques des pierres  formant un circuit electrique.

Pour donner une image on dirait un accelerateur de particules comme celui du Cern.

 IL y  a la des connaisances qui ont été perdues et que nous n’avons découvert que bien plus tard.

 

Système héliocentrique simplifié de Copernic extrait de De revolutionibus.

Les grecs connaissaient le système heliocentrique.

Le pipeline vieux de 5000 ans. Source photo: CHN

En mesopotamie on connaissait l’hydraulique,les mathematiques et l’astronomie.

//decouvertes-archeologiques.blogspot.fr/2014/07/un-pipeline-vieux-de-5000-ans-decouvert.html

 

Civilisations de l’Hindus :

//www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/la-mysterieuse-civilisation-de-l-indus.html

La mysterieuse civilisation de l’Indus.

Les systèmes d'assainissement et les systèmes de drainage étaient beaucoup plus avancés que toutes les autres civilisations anciennes .Les Harappans sont célèbres pour leur système de drainage de classe mondiale. L'utilisation de toilettes à chasse d'eau, l'élimination des eaux usées, canalisation d'eau douce dans les salles de bains - ils étaient maîtres dans ce domaine.Les rues ont été construites avec beaucoup de soin en gardant à l'esprit les pentes  pour l'évacuation des eaux pluviales avec des canaux qui longent les rues ainsi que des tuyaux souterrains.

L’assainissement en Europe  n’existe qu’au XVIIIeme siecle.Auparavent les eaux usées etaient  jetées dans la rue.

  • A large well and bathing platforms at Harappa, remains of the city's final phase of occupation from 2200 to 1900 BC.

    By Obed Suhail (Own work) [CC BY-SA 3.0 (//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (//www.gnu.org/copyleft/fdl.html)], via Wikimedia Commons

Dust cover art for the first edition by William Barss.

 

Ces divers exemples montrent que les anciens connaissaient beaucoup de choses qui ont été perdues dans les temps sombres et redecouverts par la suite. Cela nous fait penser à cette grande année dont parlent les anciens.

Les principales  grandes figures qui ont etudie ce sujet sont ;

Jwami SRI Yuhteswar

//www.persee.fr/docAsPDF/crai_0065-0536_1864_num_8_1_66900.pdf

Giord gio de Santillana et Hertha von Dechend

//fr.scribd.com/doc/852437/Hamlet-s-Mill

 

An Essay Investigating the Origins of Human Knowledge andIts Transmission Through Myth

 

La précession des équinoxes a-t-elle été connue des Égyptiens ou de quelque autre peuple avant Hipparque?

//www.universalis.fr/encyclopedie/hipparque-decouvre-la-precession-des-equinoxes/

 

HIPPARQUE DÉCOUVRE LA PRÉCESSION DES ÉQUINOXES

Hipparque de Nicée (ou Hipparque de Rhodes, premier quart du IIe siècle-après 127 avant J.-C.) est sans conteste le plus grand astronome de l'Antiquité. Parmi ses nombreuses découvertes, la plus importante est celle de la précession des équinoxes (déjà entrevue par les Chaldéens), c'est-à-dire de la dérive lente – d'est en ouest par rapport aux étoiles, considérées comme fixes – du point vernal (ou point gamma), qui marque la position du Soleil sur l'écliptique à l'équinoxe de printemps. Hipparque a trouvé pour cette dérive une valeur égale à 46 secondes d'angle par an, très proche de la dérive réelle (50,29). C'est Newton qui fournira la théorie de la précession dans ses Principia mathematica (1687) : l'axe de rotation de la Terre décrit en 25 800 ans environ un cône de demi-angle au sommet égal à 230 27' ; il en résulte une rotation du point vernal sur l'écliptique par rapport aux étoiles, avec la même période. Hipparque a aussi découvert que l'orbite de la Terre n'est pas tout à fait un cercle centré sur le Soleil, il a mesuré la distance de la Terre à la Lune, qu'il a estimée entre 59 et 67 rayons terrestres (la valeur moyenne réelle est 60), et a élaboré le premier catalogue d'étoiles de bonne qualité, recensant 850 objets. Il a également contribué à l'émergence de la trigonométrie.

//precession.free.fr/?page_id=2

QUELQUES PRINCIPES DE BASE POUR COMPRENDRE CE QU’EST LA PRÉCESSION DES ÉQUINOXES

 

Nout la Déesse du ciel au plafond de Denderah avec le bon sens de lecture du Zodiaque / Stargate

//secretebase.free.fr/complots/zodiac/precession/precession.htm

DENDERAH ET LA PRECESSION DES EQUINOXES
La Porte des Etoiles et le Message des Dieux

//media4.obspm.fr/public/ressources_lu/pages_antiquite-moyen-age/impression.html

 

Astronomie : De l'Antiquité au Moyen-Âge

 

Les anciens eux meme etaient fascinés par l’archéologie.

Les babyloniens en 600 BC soit il y a 2600 ans ont étudié les structures anciennes.Ils regardaient en arriere vers l’epoque de l’age d’or de la grande année qu’ils voulaient imiter tout en sachant qu’ils se rapprochaient à nouveau de l’age sombre.Leurs anciens mots pour passé sont devenus nos mots pour futur.Leurs anciens mots pour futur sont devenus nos mots pour passe.

Dans la culture gréco romaine dans la representation du dieu Mithras il tue le taureau et est flanque de deux personnages qui representent l’age d’or et l’age sombre.

  • La culture Mithras fait reference a ce cycle de la grande année des sages

Mithra sacrifiant le Taureau (100-200 apr. J.-C.), collection Borghése, achat par le Louvre en 1807 exposé dans la Galerie du Temps au Louvre-Lens
By Serge Ottaviani (Own work) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

//fr.wikipedia.org/wiki/Mithra

Mithra ou Mithras est originellement un dieu indo-iranien, fils d'Anahita. Son culte connut un important développement dans la Rome antique aux iie et iiie siècles de notre ère.

Si on aplatit le zodiac sur le plan de l’ecliptique alors le solstice d’été va marquer les epoques comme l’aiguille d’une montre marque les heures.Le zodiaque represente 12 nombres

C’est la montre celeste.

 


Photographie en couleurs quasi-réelles de Pluton prise par la sonde New Horizons le 14 juillet 2015.
By NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Southwest Research Institute [Public domain], via Wikimedia Commons

Theorie des etoiles binaires

 Cela semblerait coller ,avec une periode de rotation de l’une, par raport a l’autre de 24000 ans.Notre système de temps est un microcosme de la grande annee

12 heurers de lumiere croissante

12 heures d’obscurite croissante soit 24 heures  microcosme de 12000 années age d’or ascendant et 12000 années age sombre descendant

//www.cidehom.com/question.php?_q_id=3541

L'hypothèse de L'astrophysicien Richard A Muller sur un système solaire binaire.

Alors quelle pourait ettre cette etoile compagne du soleil ?

Nibiru ?

//www.inexplique-endebat.com/2016/03/nemesis-nibiru-le-nouveau-soleil.html

NEMESIS - NIBIRU : LE NOUVEAU SOLEIL ?

Sirius ?

Sirius reste a distance des equinoxes et donc des solstices malgre les millenaires qui nous separent de l’egypte , malgre la precession. Sirius B est 53000 fois plus massive que Sirius A Les anciennes cultures parlent de cette etoile de differentes façons

Sirius l’etopile la plus brillante dans le ciel

 

 

//www.wikistrike.com/article-le-lien-mysterieux-entre-sirius-et-l-histoire-de-l-humanite-90222354.html

Le lien mystérieux entre Sirius et l’histoire de l’humanité

 

//www.youtube.com/watch?v=VUJqedGBDxc

THE SIRIUS CYCLE The Great Year of the Blazing Sun Star - truthtrekker truth trekker

Le Cycle de Sirius ou «Grande Année» montre comment l'orbite de notre Soleil coïncide avec l'orbite de Sirius «A» et les Âges des Ténèbres et de l'Illumination correspondants.

Avec chaque âge progressif suivant, Capricorne, Sagittaire, Scorpion et Balance, nous serons 'ascendants' ou nous approcherons de plus en plus de Sirius et connaîtrons de plus en plus de lumière jusqu'à ce que les deux Soleils soient de nouveau au point le plus proche de Vierge.

//www.youtube.com/watch?v=fNpfc3-m0fQ

The Clock of Giza (1/2)

Cette présentation prouve que les Pyramides de Gizeh en Egypte avec le Grand Sphinx forment une sorte d'horloge (ou de calendrier). Cette horloge représente la troisième dimension du temps. Platon se référait à cette troisième dimension du temps comme la «Grande Année». Il est également connu comme la précession des équinoxes.Cette vidéo montre que les pyramides de Gizeh ont été construites environ 8000 ans avant l'arrivée du premier pharaon dans l'Egypte ancienne. Si l'interprétation de cette horloge est correcte, alors l'humanité rentrera dans la Période de Lumière en l'an 2012 après JC.

//www.youtube.com/watch?v=ZuD28y77OVw

The Clock of Giza (2/2)

Pluton 17° hors du plan des autres planetes :

//fr.wikipedia.org/wiki/Pluton_(plan%C3%A8te_naine)

Pluton, officiellement désignée par (134340) Pluton (désignation internationale : (134340) Pluto)a, est une planète naine, la plus volumineuse connue dans le Système solaire (2 372 km de diamètre, contre 2 326 kmpour Éris), et la deuxième en termes de masse (après Éris). Pluton est ainsi le neuvième plus gros objet connu orbitant autour du Soleil (exception faite des lunes des géantes gazeuses) et le dixième par la masse. Premier objet transneptunien identifié, Pluton orbite autour du Soleil à une distance variant entre 30 et 49 unités astronomiques et appartient à la ceinture de Kuiper, ceinture dont il est (tant par la taille que par la masse) le plus grand membre connu.

 

La vitesse de la terre ainsi que sa position dans l’espace affectent notre conscience

Il y a une action des champs  electromagnetiques  sur la conscience humaine

Conclusion :

Connaitre le cycle de la grande annee c’est peut etre, se situer  sur la route qui mene de notre passe à notre avenir et de notre avenir à notre passe.L’avenir des anciens est notre passe et notre avenir est le passe des anciens

Compléments pour aller plus loin.

//www.youtube.com/watch?v=I3ZDcj0kF_0&t=1398s

The Great Year

Tout comme la rotation de la Terre sur son axe cause le jour et la nuit et son orbite annuelle autour du Soleil est responsable du cycle continu des saisons, et s'il y a un cycle céleste plus grand, qui dure des milliers d'années. civilisation à travers le monde?

Pour de nombreuses cultures anciennes, les réponses se trouvent dans les étoiles. Selon eux, le temps évoluait selon un schéma cyclique, la civilisation humaine et la conscience montaient et descendaient à mesure que les grands âges allaient et venaient. Les érudits védiques ont parlé du cycle Yuga, une grande progression circulaire des âges; et Platon a enseigné un grand cycle de temps qui nous ramènerait lentement à un «âge d'or». Il a appelé ce cycle: la grande année.

La Grande Année explore les points communs de ces croyances et remonte dans le temps en cherchant des réponses aux questions qui pèsent encore sur la science aujourd'hui. Jusqu'où remontent les racines de l'humanité? Qu'est-ce que les anciens savaient des étoiles et de leurs mouvements et que pouvons-nous apprendre d'eux? Comment la Précession de l'équinoxe, la lente progression des étoiles à travers le ciel pendant des milliers d'années, a-t-elle marqué l'ascension et la chute de ces grands âges chez les anciens? De nombreuses cultures ont parlé d'un soleil invisible conduisant à la précession et causant le cycle de cette grande année. Pourrait-il y avoir un compagnon invisible à notre Soleil? La Grande Année examine cette théorie et trouve que peut-être ces anciens étaient vraiment sur quelque chose!

 

 

 

//www.youtube.com/watch?v=cBIbLLDoctI

The Age of Pisces and the Age of Aquarius: What They Are and When They Begin

 

 

//www.youtube.com/watch?v=DpVAb31MJuQ

 

Detailed INFO on The AGE of AQUARIUS - Our FUTURE FORETOLD - Astrology part 8

 

//www.youtube.com/watch?v=xqZaTV76X2E

The New Age of Aquarius "THE SECRET GATE OF EDEN"

 

La Kabbale n'est pas une religion ou une philosophie, mais une sagesse et une connaissance qui nous aide à comprendre le vrai but de nos vies et nous donne de vrais outils pour une plus grande perception de la réalité, donnant entre autres un avenir meilleur.Ce documentaire expose la plus grande vérité qui a dû être gardée secrète dans le temps depuis a essayé de l'éliminer définitivement, à travers l'histoire de l'humanité par ceux qui ne comprennent pas et nous dit comment l'être humain est "tombé" à la troisième dimension et quel  est le moyen de récupérer la passerelle vers Eden.Si vous êtes prêt à affronter des problèmes tels que la sexualité humaine et sa grande puissance, alors je vous recommande de le voir. Cela peut changer votre vision de certaines questions pour toujours ... L'essence de la Doctrine Secrète a toujours été cachée dans les visages silencieux des monuments égyptiens ou le regard énigmatique des dieux védiques ou entre l'écriture énigmatique de l'ancienne alchimie livres inaccessibles ou cachés dans les mythes des Aztèques et des Mayas

 

//www.youtube.com/watch?v=cBIbLLDoctI&t=64s

 

The Age of Pisces and the Age of Aquarius: What They Are and When They Begin